xx
X


A table
X


Billy Elliot (vo)
X


Film anglais de Stephen Daldry avec Jamie Bell, Julie Walters, Gary Lewis
Durée : 1h37


Synopsis :
Billy Elliot, 11 ans, vit dans un quartier pauvre de Durham au nord-est de l’Angleterre, avec son frère et son père mobilisés par les grèves de mineurs. Après l’école, il doit suivre des cours de boxe. Un jour, il assiste à un cours de danse classique donné au gymnase. Fasciné, il abandonne les gants de cuir pour assister discrètement aux leçons de danse. Jusqu’à ce que son père le surprenne et s’énerve, honteux que son fils se passionne pour une activité si peu virile.


Gagarine
X


Fil de Fanny Liatard, Jérémy Trouilh avec Alséni Bathily, Lyna Khoudri, Jamil McCraven
Durée 1h38


Synopsis :
Le film fait partie de la Sélection Officielle Cannes 2020.

Youri, 16 ans, a grandi à Gagarine, immense cité de briques rouges d’Ivry-sur-Seine, où il rêve de devenir cosmonaute. Quand il apprend qu’elle est menacée de démolition, Youri décide de rentrer en résistance. Avec la complicité de Diana, Houssam et des habitants, il se donne pour mission de sauver la cité, devenue son " vaisseau spatial ".


Critiques :
Le scénario original de Fanny Liatard et Jérémy Trouilh fourmille de formidables idées de mise en scène, faisant de Gagarine un splendide poème visuel. Récit de résistance, sans une once de violence, pétri de solidarité sans être bisounours, nourri d’images époustouflantes [...].
Franceinfo Culture

Jamais un HLM n’avait été filmé de cette manière... Quand le « film de banlieue » devient un magnifique poème qui emprunte autant à la chronique sociale qu’à la science-fiction.
La Voix du Nord

Premier contact (vo) (VO)
X


Film américaine de Denis Villeneuve avec Amy Adams, Jeremy Renner, Forest Whitaker
Durée : 1h56


Synopsis :
Lorsque de mystérieux vaisseaux venus du fond de l’espace surgissent un peu partout sur Terre, une équipe d’experts est rassemblée sous la direction de la linguiste Louise Banks afin de tenter de comprendre leurs intentions.
Face à l’énigme que constituent leur présence et leurs messages mystérieux, les réactions dans le monde sont extrêmes et l’humanité se retrouve bientôt au bord d’une guerre absolue. Louise Banks et son équipe n’ont que très peu de temps pour trouver des réponses. Pour les obtenir, la jeune femme va prendre un risque qui pourrait non seulement lui coûter la vie, mais détruire le genre humain…


Critiques :
Ce sont là les vraies joies de l’imaginaire lié aux extraterrestres, dont le cinéma ne s’est finalement emparé qu’en de rares exemples (…), et dont ce petit film rappelle qu’elles ont toujours à voir avec l’addiction et le désir de projeter en boucle sur son écran intime l’instant du premier contact.

Sans toi ni loi
X


Princess Bride (vf)
X


Quel cirque !
X


Le Royaume de Kensuke
X


Film d'animation de Neil Boyle, Kirk Hendry d'après le roman de Michael Morpurgo
Durée : 1h24
A partir de 7 ans -

Mercredi 28 février à 14h30 rencontre avec Géraldine Baffour- Capitaine du Skeaf


Synopsis :
L’incroyable histoire de Michael, 11 ans, parti faire un tour du monde à la voile avec ses parents, avant qu’une terrible tempête ne le propulse par-dessus bord avec sa chienne Stella. Échoués sur une île déserte, comment survivre ? Un mystérieux inconnu vient alors à leur secours en leur offrant à boire et à manger. C’est Kensuké, un ancien soldat japonais vivant seul sur l’île avec ses amis les orangs-outans depuis la guerre. Il ouvre à Michael les portes de son royaume et lorsque des trafiquants de singes tentent d’envahir l’île, c’est ensemble qu’ils uniront leurs forces pour sauver ce paradis...


Critiques :
Adapté du roman éponyme de l’écrivain britannique Michael Morpurgo, Le Royaume de Kensuké nous conte les aventures d’un jeune garçon, également prénommé Michael. Le film, qui évoque en filigrane le personnage de Robinson Crusoé, nous immerge dans le monde naturel de cette île où se déploie la richesse d’une faune et d’une flore préservées de la prédation humaine. Les personnages, humains et animaux, évoluent dans des décors créés à partir de dessins, d'éléments 3D et de photographies, dont la profondeur permet de se plonger pleinement dans cette nature luxuriante, une puissance d'évocation encore renforcée par le cinémascope.

Si le lien entre l’enfant et le vieil homme est au cœur de l’histoire, les relations qu’ils entretiennent avec les animaux en font également partie intégrante. Le film a une portée écologique évidente, mais l’équilibre précieux qu’il décrit ne concerne pas que les humains et l'environnement animal et végétal : il s’agit aussi d’un récit de réconciliation, tel que le décrit Michael Morpurgo lui-même : « Le Royaume de Kensuké évoque les rapports entre les générations différentes, entre les cultures différentes, entre les langues différentes. Le film raconte l’histoire de notre relation au monde : il montre que les guerres ont traumatisé énormément de gens, que les ennemis d’hier peuvent se réconcilier et se comprendre, et qu’on peut apprendre à respecter le monde qui nous entoure et à s’en sentir proches. »
Benshi

Le jour où j’ai rencontré ma mère (vo) (VO)
X


Film pays bas de Zara Dwinger avec Frieda Barnhard, Rosa van Leeuwen, Aisa Winter
Durée : 1h31


Synopsis :
Lu, onze ans, rêve de sa mère dans le lit de son foyer d’accueil. Celle-ci, dit-elle, est une célèbre cascadeuse hollywoodienne. Mais lorsqu’elle vient enfin lui rendre visite, Lu se re-trouve malgré elle embarquée dans un road trip endiablé direction la Pologne. Elle se rend vite compte qu’avec Karina, sa mère, c’est tout ou rien. La réalité va rapidement les rattraper et les obliger à décider de ce qu’elles sont prêtes à faire pour rester ensemble…




Critiques :
Ce road-movie débridé s'adresse avec humour et intelligence à son jeune public en lui montrant qu'il ne suffit pas de devenir adulte pour être responsable.

Il reste encore demain (vo) (VO)
X


Film italien de Paola Cortellesi avec Paola Cortellesi, Valerio Mastandrea, Romana Maggiora Vergano
Durée : 1h58
Film en avant première dans le cadre de la journée internationale des droits des femmes


Synopsis :
Mariée à Ivano, Delia, mère de trois enfants, vit à Rome dans la seconde moitié des années 40. La ville est alors partagée entre l’espoir né de la Libération et les difficultés matérielles engendrées par la guerre qui vient à peine de s’achever. Face à son mari autoritaire et violent, Delia ne trouve du réconfort qu’auprès de son amie Marisa avec qui elle partage des moments de légèreté et des confidences intimes. Leur routine morose prend fin au printemps, lorsque toute la famille en émoi s’apprête à célébrer les fiançailles imminentes de leur fille aînée, Marcella. Mais l’arrivée d’une lettre mystérieuse va tout bouleverser et pousser Delia à trouver le courage d’imaginer un avenir meilleur, et pas seulement pour elle-même.


Critiques :
Le film est aussi une histoire d’entraide entre deux générations de femmes, celle de Delia et celle de sa fille, qu’elle sauve in extremis d’un destin comparable au sien. Tourné à Rome, en noir et blanc, dans le quartier du Testaccio, encore populaire dans l’après-guerre, il est parcouru de références au néoréalisme italien, avec des incursions dans le domaine de la comédie. « Entre le sujet et la forme, le projet n’avait pas de quoi rassurer les producteurs et les distributeurs… Mais travailler sur cette histoire était une urgence ! », confie la réalisatrice.

Apolonia, Apolonia (vo) (VO)
X


Documentaire de Lea Glob
Durée : 1h56
Film en avant-première dans le cadre de Best of docs


Synopsis :
Lorsque la réalisatrice danoise Lea Glob commence à filmer la peintre Apolonia Sokol, il ne devait s’agir que d’un exercice d’école de cinéma. Le portrait filmé s’est finalement tourné sur treize années pour se muer en une épopée intime et sinueuse, celle d’une jeune femme artiste, depuis sa vie de bohème au cœur du théâtre du Lavoir Moderne que dirigent ses parents, jusqu’à son ascension dans le milieu de l’art contemporain, en passant par ses études aux Beaux-Arts de Paris. Mais en miroir d’Apolonia, ce sont aussi les destins d’Okasana Shachko, l’une des fondatrices des Femen, et de la réalisatrice, qui se dessinent. Une sororité à trois faces, à l’épreuve du monde d’aujourd’hui.


Critiques :
quoi ça ressemble, la vie d’artiste? La vie ardente, et souffrante, et passionnée? Ça ressemble à ça. Apolonia, c’est un peu un film, c’est un peu une femme, c’est un peu des toiles, un parcours, une matière à découvrir (aussi pour elle). Parce qu’il n’y a que la transparence qui dise vrai – et c’est la morale du film. L’acceptation de qui on est possède une certaine matière, et c’est elle qu’il nous faut creuser. Sur la toile, sur l’écran, dans la vie, qu’importe. Ici, là-bas, aujourd’hui, autrefois. Matière folle, furieuse, sage, mystérieuse, qui se dérobe mais qu’il faut continuer à tout prix de travailler. Dans les sous-sols, dans les mansardes, avec fougue, dans la détresse. Et advienne que pourra.

Dans son fascinant film, qui l’a emporté à l’IDFA, Lea Glob se propose de tracer le portrait d’une artiste et termine avec deux portraits

Les Trois Fantastiques
X


Film français de Michaël Dichter avec Diego Murgia, Emmanuelle Bercot, Raphaël Quenard
Durée : 1h35


Synopsis :
Max, Vivian et Tom ont 13 ans et sont inséparables depuis toujours. Ce début d’été est plein de bouleversements : la dernière usine de leur petite ville des Ardennes va fermer, Vivian va déménager, et Seb, le grand frère de Max, sort de prison. Il va entraîner peu à peu Max dans ses combines, et toutes ces épreuves vont mettre à mal le lien qui unit nos 3 héros…


Critiques :
Le cinéaste dépeint avec son premier long métrage aussi bien une région économique sinistrée très peu exploitée au cinéma, que la fin de l'innocence pour un trio d'enfants de 12 ans. Les personnages sont décrits avec profondeurs

Non -non dans l'espace
X


Programme de 2 courts métrages de Wassim Boutaleb Joutei
Durée : 52 mn


Synopsis :
Programme de deux courts métrages :

- Non-Non rétrécit : Pauvre Non-Non ! Il pensait que cette journée allait être comme toutes les autres, avec un bon pique-nique et une grosse sieste dans sa chaise longue si confortable… Mais tout bascule à cause d’un coup de vent et d’un paquet de chips coincé dans un arbre immense. Grocroc sort la grosse artillerie : une machine à rétrécir. Et c’est alors que Non-Non passe malencontreusement devant le rayon laser rétrécissant… et devient riquiqui comme une fourmi !

- Non-Non dans l’espace : 3… 2… 1… 0! Fin du compte à rebours, c’est l’heure d’aller planter le drapeau de Sous-Bois-Les-Bains sur la lune! Dans un nuage de fumée et d’étincelles, la fusée de Grocroc quitte l’orbite terrestre. En apesanteur dans l’espace, Non-Non, Magaïveur et les copains ont à peine le temps d’admirer le paysage qu’une pluie de météorites les fait dévier de leur trajectoire initiale et les envoie directement... sur une planète inconnue ! La rencontre avec Croâk, un petit homme vert, va transformer cette épopée spatiale en histoire d’amitié interplanétaire !



Les Lèvres rouges
X


Film belge de Harry Kumel avec Delphine Seyrig, John Karlen, Danielle Ouimet
Durée : 1h36
Interdit aux moins de 16 ans
Dans le cadre de Cinéphare


Synopsis :
Valérie et Stefan, immobilisés à Ostende, séjournent dans un vaste hôtel désert en cette morte-saison. Le couple fait alors la connaissance de l'inquiétante comtesse Bathory et de sa protégée Ilona, ténébreuses créatures de la nuit. Elles envoûtent d’abord le jeune homme, fasciné par des meurtres mystérieux perpétrés dans la région, puis Valérie, intriguée par l’étrange relation qui unit les deux femmes…



Critiques :
Du fantastique au féminin, une comtesse vampire interprétée par la divine Delphine Seyrig, de l'érotisme, de l'ésotérisme, du sang, des larmes et la plage d'Ostende désertée, des images et une partition musicale inoubliable composée par François de Roubaix

Kümel plonge son film dans un bain atmosphérique, un érotisme diffus, une langueur fiévreuse, que souligne la musique entêtante de François de Roubaix. S'y décline un fantastique funèbre où décors, colonnades désertes et nuit bleutée évoquent le symbolisme inquiet des toiles de Léon Spilliaert, de Giorgio De Chirico et de Paul Delvaux. Un esthétisme glacé, confinant au maniérisme, tant le film multiplie les citations cinéphiles, de la cape chauve-souris des Vampires de Feuillade au fondu au rouge hérité de Bergman, jusqu'à la scène de la douche de Psychose qu'il revisite plan par plan avec une minutie éblouissante.
Libération

L'Homme Aux Mille Visages
X


Documentaire de Sonia Kronlund
Durée : 1h30


Synopsis :
Il s’appelle Alexandre, Ricardo ou Daniel. Il se dit chirurgien ou ingénieur, argentin ou brésilien. Il vit avec quatre femmes en même temps, adaptant à chacune son récit et même ses traits de caractère. Enquête à la première personne, avec l’aide d’un détective privé, sur un imposteur aux mille vies imaginaires.


Critiques :
Sonia Kronlund est une documentariste française qui anime et produit depuis 2002 l'émission Les pieds sur terre de 13h30 à 14h sur France Culture. Elle est aussi l’auteure en 2001 de Je me souviens du 9èmearrondissement, Stock ; Les pieds sur terre, Google Books, publié en 2012. Elle a aussi collaboré à de nombreux scénarios et réalisé le documentaire Nothingwood en 2017.

L’Île
X


Film français de Damien Manivel avec Rosa Berder, Damoh Ikheteah, Olga Milshtein, Ninon Botz, Youn Berder, Jules Danger, Celeste Duménil - Durée : 1h15
En présence du réalisateur et Rosa et Youn Berder


Synopsis :
Rosa et sa bande ont décidé de passer la nuit sur « l’île », un bout de plage devenu leur royaume. C’est la dernière soirée de l’été, celui de leurs dix-huit ans, le temps de tout vivre. Pour écrire et répéter ce film, Damien Manivel a réuni sept adolescents en Bretagne, à l'été 2022. Faute de financements, le tournage prévu le mois suivant a dû être annulé et le projet abandonné. Pourtant, aujourd'hui, "L'Île" existe, avec Rosa, sa bande, la dernière soirée de l’été, le temps de tout vivre.


Critiques :
En 2022, Damien Manivel a réuni en Bretagne sept ados pour répéter un film traitant du basculement à l’âge adulte, le temps d’une dernière soirée d’été avant que la vie ne les éloigne. Ce projet prévu sous la forme d’un plan séquence n’a jamais vu le jour. Mais il a eu la belle idée de transformer ces répétitions en film qui épouse, plus qu’une pure fiction, le bouillonnement de cet âge combiné à celui de ses jeunes comédiens avides de création.
Première

Une famille
X


Documentaire français de et avec Christine Angot
Durée : 1h21


Synopsis :
L’écrivaine Christine Angot est invitée pour des raisons professionnelles à Strasbourg, où son père a vécu jusqu’à sa mort en 1999. C’est la ville où elle l’a rencontré pour la première fois à treize ans, et où il a commencé à la violer. Sa femme et ses enfants y vivent toujours.

Angot prend une caméra, et frappe aux portes de la famille.



Critiques :
Après avoir raconté dans plusieurs livres l'inceste qu'elle a subi adolescente de la part de son père, Christine Angot revient sur cet épisode dans un premier film tranchant, et bouleversant, avec la force d'une tragédie antique.
Franceinfo Culture

"Une famille" est un film de guerre intime, à portée collective, d’une grande force émotionnelle.
Bande à part





Le Jeu de la reine (vo) (VO)
X


Film de Karim Aïnouz avec Alicia Vikander, Jude Law, Eddie Marsan
Durée : 2h
Présenté au Festival de Cannes 2023


Synopsis :
Catherine Parr est la sixième femme du roi Henri VIII, dont les précédentes épouses ont été soit répudiées, soit décapitées (une seule étant décédée suite à une maladie). Avec l’aide de ses dames de compagnie, elle tente de déjouer les pièges que lui tendent l’évêque, la cour et le roi…


Critiques :
S'il est probablement moins punk qu'il n'imagine l'être, "Le Jeu de la reine" dynamite malgré tout le patriarcat et vient exploser l'Histoire constamment écrite par les hommes dans un puissant récit de sororité.
Ecran Large

Scandaleusement vôtre (vo) (VO)
X


Film anglais de Thea Sharrock avec Olivia Colman, Jessie Buckley, Anjana Vasan
Durée : 1h40


Synopsis :
Littlehampton, 1920. Lorsque Edith Swan commence à recevoir des lettres anonymes truffées d'injures, Rose Gooding, sa voisine irlandaise à l’esprit libre et au langage fleuri, est rapidement accusée des crimes. Toute la petite ville, concernée par cette affaire, s’en mêle. L'officière de police Gladys Moss, rapidement suivie par les femmes de la ville, mène alors sa propre enquête : elles soupçonnent que quelque chose cloche et que Rose pourrait ne pas être la véritable coupable, victime des mœurs abusives de son époque...


Critiques :
Fantastique traité de grossièretés à peine imaginables, tiré d’une histoire vraie qui a jadis secoué le Royaume-Uni, « Scandaleusement vôtre », aussi hilarant qu’émouvant, se double d’une chronique sociale bien sentie sur les mœurs anglaises de l’époque.
Le Parisien

Inspiré d’un fait divers, ce film maîtrisé séduit par sa fantaisie et son féminisme revendiqué.
Les Fiches du Cinéma

Grinçant et délicieusement provoquant, Scandaleusement vôtre ravira les lecteurs d’Agatha Christie et les adorateurs du fameux flegme britannique.
aVoir-aLire.com


Arrietty le petit monde des chapardeurs
X


Film d'animation japonais de Hiromasa Yonebayashi
Durée : 1h34


Synopsis :
Dans la banlieue de Tokyo, sous le plancher d’une vieille maison perdue au cœur d’un grand jardin, la minuscule Arrietty vit en secret avec sa famille. Ce sont des Chapardeurs. Arrietty connaît les règles : on n’emprunte que ce dont on a besoin, en si petite quantité que les habitants de la maison ne s’en aperçoivent pas. Plus important encore, on se méfie du chat, des rats, et interdiction absolue d’être vus par les humains sous peine d’être obligés de déménager. Arrietty sait tout cela. Pourtant, lorsqu’un jeune garçon, Sho, arrive à la maison pour se reposer avant une grave opération, elle sent que tout sera différent. Entre la jeune fille et celui qu’elle voit comme un géant, se noue une amitié que personne ne pourra oublier…


Critiques :
Cette adaptation des Borrowers, de Mary Norton, où de tout petits êtres vivent de chapardage chez les humains, est supervisée et scénarisée par Hayao Miyazaki. On retrouve l’univers du grand maître japonais : nature ...
Oeuvre d'un cinéaste qui sait doser son hommage, l'incorporer à sa narration, "Arrietty" est un magnifique clin d'oeil au passé du studio Ghibli, et la preuve éclatante que le futur de celui-ci s'annonce tout aussi enthousiasmant - sinon plus ? - que son passé.

Mon ami robot
X


Film d’animation de Pablo Berger
Durée :1h42 –A partir de 8 ans
Dans le cadre du Festival Télérama enfant


Synopsis :
À New York, dans les années 1980, un chien solitaire commande un robot de compagnie… Un film d’animation sans paroles, mais avec beaucoup d’inspiration ; fable subtile, drôle et bouleversante sur les bonheurs et les épreuves qui accompagnent tout lien affectif.


Critiques :
Découvrir l'étonnant univers anthropomorphique de Sara Varon (la BD "Rêves de robot"), c'est échapper au paysage routinier de l'animation jeunesse pour des moments d'humour, d'émotion et de poésie qui séduiront tous les publics.

Une ode à l'amitié attachante, sensible et drôle entre un chien solitaire et un robot. Avec une animation aussi colorée que limpide.

Super lion
X


Film d’animation norvégien de Kamilla Krogsveen
Durée : 1h17


Synopsis :
Evie, 11 ans, n’est pas une fille ordinaire ! Elle jongle entre l’école, ses amis, et sa passion pour les jeux vidéo. Mais chut ! Elle a un incroyable secret : son papa est Super Lion, le super-héros le plus cool de l’univers… Ce sera bientôt à son tour de montrer ses pouvoirs et de plonger dans l’aventure la plus folle de sa vie. Préparez-vous, Super Evie arrive !


Critiques :
Une version norvégienne des Indestructibles de Pixar, pour un film d’animation et d’action riche en humour et en courses-poursuites à 100 à l’heure.

Bye Bye Tibériade (vo) (VO)
X


Documentaire de Lina Soualem avec Hiam Abbass
Durée : 1h22


Synopsis :
Hiam Abbass a quitté son village palestinien pour réaliser son rêve de devenir actrice en Europe, laissant derrière elle sa mère, sa grand-mère et ses sept sœurs. Trente ans plus tard, sa fille Lina, réalisatrice, retourne avec elle sur les traces des lieux disparus et des mémoires dispersées de quatre générations de femmes palestiniennes. Véritable tissage d’images du présent et d’archives familiales et historiques, le film devient l’exploration de la transmission de mémoire, de lieux, de féminité, de résistance, dans la vie de femmes qui ont appris à tout quitter et à tout recommencer.


Critiques :
En remontant les fils de son passé familial, l’actrice et réalisatrice filme de manière intime la douleur de la perte et de l’exil de tout un peuple au moment où celle-ci est réactivée par les événements à Gaza.
La Croix

Avec patience et délicatesse, Lina Soualem tisse ces histoires de deuil, de survie et de renaissance. Après avoir été disponible sur Arte, Bye Bye Tibériade sort en salle. C’est là qu’il faut voir ce film douloureux et doux, qui remonte à la source de la tragédie actuelle – pour le partager, pour en parler.
Le Monde


Les petits singuliers
X


Un programme de 4 courts métrages
Durée 47
A partir de 5 ans


Synopsis :
Des courts métrages qui célèbre la singularité à travers des personnages uniques et captivants, dont les récits aideront les enfants à se construire un modèle d’acceptation et d’empathie.
Programme :
Laïka et Nemo : : Nemo est différent. Il habite dans le phare d’une ville de bord de mer et est le seul à porter un scaphandre. Un jour, il rencontre Laïka, une astronaute qui lui ressemble…
Au bonheur de Paolo :Paolo est heureux – parce qu’il peut pleurer et de ses larmes naissent de magnifiques fleurs. Lorsque les habitants de la ville découvrent cet étrange pouvoir, ils veulent cueillir le bonheur de Paolo…
Le Garçon et l’Eléphant : Dans une classe, l’arrivée d’un nouveau à tête d’éléphant déclenche moqueries et sarcasmes. Pourtant, un des élèves semble captivé et troublé par ce nouveau camarade.
À la bonne place ! :Patrick vit dans un foyer. Il espère qu’un jour une famille le prendra sous son aile. Un à un, les autres enfants finissent par être adoptés par des gens qui leur ressemblent, sauf lui. Alors Patrick attend et rêve de prendre son envol…



Critiques :
Joli panorama pour appréhender l’idée de différence et d’acceptation de soi.
L'Obs


Entre poésie, dureté, drôlerie, quatre courts métrages autour des malheurs que suscite la différence, des stratégies pour y échapper et des élans d’amitié et d’empathie qu’elle entraîne. Un sujet, hélas, toujours d’actualité, judicieux sans être sermonneur.
Télérama


Sirocco et le royaume des courants d'air
X


Film d'animation de Benoît Chieux
Durée : 1h20
Prix du public Festival international du film d'animation d'Annecy de 2023
Film à partager en famille à partir de 5 ans


Synopsis :
Juliette et Carmen, deux sœurs intrépides de 4 et 8 ans, découvrent un passage secret vers Le Royaume des Courants d’Air, leur livre favori. Transformées en chats et séparées l’une de l’autre, elles devront faire preuve de témérité et d’audace pour se retrouver. Avec l’aide de la cantatrice Selma, elles tenteront de rejoindre le monde réel en affrontant Sirocco, le maître des vents et des tempêtes… Mais ce dernier est-il aussi terrifiant qu’elles l'imaginent ?


Critiques :
Conte pour petits et grands, le dernier long métrage de Benoît Chieux semble tout droit sorti des années 70. A mi-chemin entre le roman Alice au pays des merveilles, La Planète sauvage et la filmographie de Miyazaki, on se laisse emporter par ce récit pétri d’influences de tous bords.

Sirocco et le royaume des courants d’air est un voyage sychédélique, un film de pur plaisir visuel, une traversée onirique au souffle céleste où la musique flirte avec la magie.

Paternel
X


Film français de Ronan Tronchot avec Grégory Gadebois, Géraldine Nakache, Lyes Salem
Durée : 1h33


Synopsis :
Dans une petite ville du centre de la France, Simon est un prêtre dévoué à sa paroisse. Au cours d’une messe, Louise, qu’il n’avait pas revue depuis son séminaire, il y a des années, refait surface. Elle lui présente Aloé, enfant de 11 ans, dont il est le père. Cette nouvelle va bouleverser son quotidien : peut-il être un bon prêtre pour ses fidèles, et un bon père pour son enfant ? Simon va tenter de convaincre les plus hautes instances de l’Église que sa vocation est compatible avec l’amour paternel.


Critiques :
Dans son premier film, le débutant Ronan Tronchot met en scène un prêtre qui apprend sur le tard qu’il est le père d’un gamin de 11 ans. Cette fiction entraîne le spectateur dans son charme et prouve que tous les costumes conviennent à l’excellent Grégory Gadebois, y compris celui d’ecclésiastique.
Marianne

La description du quotidien d’une paroisse y est très réaliste, et si les personnages secondaires ont tous une fonction didactique – défauts récurrents des premiers longs métrages –, le film y gagne en intelligibilité pour les spectateurs. Surtout, il est servi par un casting formidable (...).
La Croix

Nous serons toujours là ! Plogoff 1980
X


Film français de Nicolas Guillou avec Alexandra Robert, Louison Guillou Robert, Sophie Neveu
Durée 1h38


Synopsis :
À la suite d’un projet de centrale nucléaire sur sa commune, Jeanne décide d’entrer dans la lutte. Avec sa famille, ses amis, elle va se battre pendant des mois pour dénoncer et empêcher cette installation. Arriveront-ils à faire basculer le projet de leur côté ? Un combat intense qui va devenir le témoignage d’une lutte historique.


Critiques :
Tourné dans le cap, le film retrace parfaitement le combat contre l’installation d’une centrale nucléaire à Plogoff en 1980.

Black Flies (vo) (VO)
X


Film de Jean-Stéphane Sauvaire avec Tye Sheridan, Sean Penn, Michael Pitt
Durée : 2h - En Compétition Festival de Cannes 2023
Interdit - 12 ans


Synopsis :
Ollie Cross, jeune ambulancier de New York, fait équipe avec Gene Rutkovsky, un urgentiste expérimenté. Confronté à la violente réalité de leurs quotidiens, il découvre les risques d'un métier qui chaque jour ébranle ses certitudes et ne lui laisse aucun répit.



Pas de vagues
X


Film français de Teddy Lussi-Modeste avec François Civil, Shaïn Boumedine, Bakary Kebe
Durée: 1h32


Synopsis :
Julien est professeur au collège. Jeune et volontaire, il essaie de créer du lien avec sa classe en prenant sous son aile quelques élèves, dont la timide Leslie.
Ce traitement de faveur est mal perçu par certains camarades qui prêtent au professeur d'autres intentions. Julien est accusé de harcèlement.
La rumeur se propage. Le professeur et son élève se retrouvent pris chacun dans un engrenage.
Mais devant un collège qui risque de s'embraser, un seul mot d'ordre : pas de vagues...



Critiques :
Les personnages possèdent tous une face cachée, ce qui évite au récit de tomber dans la schématisation et lui confère une complexité supplémentaire – complexité sur laquelle se greffe avec intelligence une mise en scène acérée, tendue mais jamais mécanique, ainsi que l’interprétation d’une impeccable justesse de François Civil.
L'Obs

Perdu ? Retrouvé !
X


Films d'animation. durée : 24 min.

Synopsis :
Un programme de 3 courts métrages d'animation : Perdu ? Retrouvé ! (2008) de Philip Hunt, Pink Nanuq (2009) de Jeanine Reutemann et Le Silence sous l'écorce (2010) de Joanna Lurie.


Critiques :
Trois jolis courts métrages d'animation aux tonalités hivernales.
Le Monde

Sans jamais nous connaître (vo) (VO)
X


Film anglais d'Andrew Haigh avec Andrew Scott, Paul Mescal, Jamie Bell
Durée : 1h45


Synopsis :
A Londres, Adam vit dans une tour où la plupart des appartements sont inoccupés. Une nuit, la monotonie de son quotidien est interrompue par sa rencontre avec un mystérieux voisin, Harry. Alors que les deux hommes se rapprochent, Adam est assailli par des souvenirs de son passé et retourne dans la ville de banlieue où il a grandi. Arrivé devant sa maison d'enfance, il découvre que ses parents occupent les lieux, et semblent avoir le même âge que le jour de leur mort, il y a plus de 30 ans.


Critiques :
Il y a dans le film une sublime utopie, celle du cinéma tout entier, de nous faire rencontrer des mort·es qui reviennent, vivant·es, sous nos yeux, de pouvoir les étreindre et vivre avec eux l’amour qu’on a toujours voulu avoir.
Les Inrockuptibles

Films Kino
X


Projection Films Kino

Il pleut dans la maison
X


Film belge de Paloma Sermon-Daï avec Makenzy Lombet, Purdey Lombet, Donovan Nizet
Durée : 1h22


Synopsis :
Sous un soleil caniculaire, Purdey, dix-sept ans, et son frère Makenzy, quinze ans, sont livrés à eux-mêmes et tentent de se débrouiller seuls. Alors que Purdey fait des ménages dans un complexe hôtelier, Makenzy se fait un peu d’argent en volant des touristes. Entre l’insouciance de l’adolescence et l’âpreté de la vie adulte, ils devront se soutenir l’un l’autre dans ce voyage d’une douceur déchirante, qui semble bien être le dernier été de leur jeunesse.


Critiques :
"Il pleut dans la maison" est à la fois un grand film documentaire sur le plafond de verre de la jeunesse wallonne et une incroyable fiction, film d'ado, à la façon des eighties américaines, sur un frère et une sœur lors du dernier été de leur enfance.

Sidonie au Japon (vo)
X


Film de Élise Girard avec Isabelle Huppert, Tsuyoshi Ihara, August Diehl
Durée : 1h35


Synopsis :
Sidonie se rend au Japon à l’occasion de la ressortie de son best-seller. Malgré le dévouement de son éditeur japonais avec qui elle découvre les traditions du pays, elle perd peu à peu ses repères… Surtout lorsqu’elle se retrouve nez à nez avec son mari, disparu depuis plusieurs années !


Critiques :
Plein de drôlerie et de tendresse, le film évoque avec justesse un pays aux coutumes singulières, tout en offrant une réflexion sur le deuil et sur la rencontre, souvent nouée sur des terres étranges et inconnues.
Franceinfo Culture

Le Mal n'existe pas (vo)
X


Film japonais de Ryūsuke Hamaguchi avec Hitoshi Omika, Ryo Nishikawa, Ryûji Kosaka
Durée : 1h 46


Lion d'Argent - Grand Prix du Jury Mostra de Venise 2023


Synopsis :
Takumi et sa fille Hana vivent dans le village de Mizubiki, près de Tokyo. Comme leurs aînés avant eux, ils mènent une vie modeste en harmonie avec leur environnement. Le projet de construction d’un « camping glamour » dans le parc naturel voisin, offrant aux citadins une échappatoire tout confort vers la nature, va mettre en danger l’équilibre écologique du site et affecter profondément la vie de Takumi et des villageois...


Critiques :
Après Drive My Car, le réalisateur japonais Ryusuke Hamaguchi nous éblouit une nouvelle fois avec cette fable écologiste et métaphysique sur la fragilité des choses et des êtres.
La Croix

L'Affaire Abel Trem (vo) (VO)
X


Film hongrois de Gábor Reisz avec Gáspár Adonyi-Walsh, Istvan Znamenak, András Rusznák
Durée : 2h07
Prix Orizzonti du meilleur film Mostra de Venise 2023


Synopsis :
C’est la fin de l’année scolaire à Budapest. Recalé à son oral d’histoire, Abel décide de mentir à ses parents sur les raisons de son échec et déclenche alors, malgré lui, un scandale politico-médiatique.


Critiques :
Dans une intrigue complexe divisée en chapitres, où se mêlent un récit d’apprentissage concentré sur quelques jours et les conséquences du bobard originel de l’adolescent, transparaît la violence des antagonismes politiques du pays dirigé par Viktor Orban.
L'Humanité

Portrait d’un adolescent qui, en se taisant à son oral de bac, libère une violence sociale larvée dans la Hongrie d’Orban, le film séduit quand il rend palpable l’oblitération adolescente du début de l’été, mais pêche par manque de contours et de recul sur son sujet.
Les Fiches du Cinéma

Rosalie
X


Film français de Stéphanie Di Giusto avec Nadia Tereszkiewicz, Benoît Magimel, Benjamin Biolay
Durée : 1h55


Synopsis :
Rosalie est une jeune femme dans la France de 1870 mais ce n’est pas une jeune femme comme les autres, elle cache un secret : depuis sa naissance, son visage et son corps sont recouverts de poils. De peur d’être rejetée, elle a toujours été obligée de se raser. Jusqu’au jour où Abel, un tenancier de café acculé par les dettes, l’épouse pour sa dot sans savoir son secret. Mais Rosalie veut être regardée comme une femme, malgré sa différence qu’elle ne veut plus cacher. En laissant pousser sa barbe, elle va enfin se libérer. Elle veut qu’Abel l’aime comme elle est, alors que les autres vont vouloir la réduire à un monstre. Abel sera-t-il capable de l’aimer ? Survivra-t-elle à la cruauté des autres ?


Critiques :
Dans ce film d’une grande beauté formelle, une femme atteinte d’hirsutisme, interprétée avec sensibilité par Nadia Tereszkiewicz, tente de se faire accepter, malgré la cruauté du regard porté sur elle.
La Croix

La réalisatrice offre quelques très belles séquences et signe un récit sur la différence, audacieux,féministe et intemporel

L'Antilope d'or, la renarde et le lièvre
X


Programme de deux court de Lev Atamanov, Yuri Norstein
Durée : 43 mn


Synopsis :
Après le succès du Petit hérisson, un nouveau programme somptueux et envoûtant en papier découpé et dessin animé. De la taïga à la jungle, deux magnifiques incarnations de la force de l'amitié face à l'adversité à savourer dès 3 ans.

Programme :

- La Renarde et le lièvre d'Yuri Norstein (1973, 12') :

A l'arrivée du printemps, la renarde jette le lièvre hors de chez lui et s'installe dans sa maison. Tour à tour, le loup, l'ours, le taureau et le coq vont tenter de l'aider. Mais la renarde n'est pas si facile à déloger !

- L'Antilope d'or de Lev Atamanov (1954, 31') :

Au temps des Mille et Une Nuits, un maharaja avide poursuit une antilope dont les sabots produisent des pièces en or. Il capture son ami, un petit garçon, en espérant qu'il le mène à l'animal magique.



Critiques :
Entre anthropomorphisme au service de la satire humaine d’Atamanov, et symbolisme de Youri Norstein, en tant que comédie des apparences, L’Antilope d’or, la renarde et le lièvre offre une richesse fabuliste à la fois par la stylisation des images, du mouvement, et de la mise en scène, et par la posture du conteur : un hommage dépaysant à l’animation soviétique.
Culturopoing.com

Une affaire de principe
X


Film français de Antoine Raimbault avec Bouli Lanners, Thomas VDB, Céleste Brunnquell
Durée :1h35
Tiré de faits réels.


Synopsis :
Bruxelles, 2012. Quand le commissaire à la santé est limogé du jour au lendemain, dans la plus grande opacité, le député européen José Bové et ses assistants parlementaires décident de mener l’enquête.
Ils vont alors découvrir un véritable complot menaçant de déstabiliser les instances européennes, jusqu’à leur sommet.





Critiques :
Adaptation cinématographique du livre Hold-up à Bruxelles, les lobbies au cœur de l’Europe écrit par José Bové en ollaboration avec Gilles Luneau.

Un passionnant thriller juridique sur les dysfonctionnements des institutions et le pouvoir des lobbies et qui repose sur des faits extrêmement précis et détaillés.

Le Tableau volé
X


Film français de Pascal Bonitzer avec Alex Lutz, Léa Drucker, Nora Hamzawi
Durée : 1h31


Synopsis :
André Masson, commissaire-priseur dans la célèbre maison de ventes Scottie’s, reçoit un jour un courrier selon lequel une toile d’Egon Schiele aurait été découverte à Mulhouse chez un jeune ouvrier. Très sceptique, il se rend sur place et doit se rendre à l’évidence : le tableau est authentique, un chef-d'œuvre disparu depuis 1939, spolié par les nazis. André voit dans cet événement le sommet de sa carrière, mais c’est aussi le début d’un combat qui pourrait la mettre en péril. Heureusement, il va être aidé par son ex-épouse et collègue Bertina, et par sa fantasque stagiaire Aurore...


Critiques :
Avec Le Tableau volé, Pascal Bonitzer invite le spectateur à réfléchir sur des questions de mémoire, d'art et d'identité à travers le prisme d'un tableau emblématique. Cette comédie dramatique n’est pas seulement un voyage dans le passé artistique, c’est aussi un hommage à la capacité de l'art à révéler la vérité.

Border Line (vo) (VO)
X


Film espagnol de Juan Sebastián Vásquez avec Alberto Ammann, Bruna Cusí, Ben Temple
Durée: 1h17


Synopsis :
Projetant de démarrer une nouvelle vie aux États-Unis, Diego et Elena quittent Barcelone pour New-York. Mais à leur arrivée à l’aéroport, la Police des Frontières les interpelle pour les soumettre à un interrogatoire. D'abord anodines, les questions des agents se font de plus en plus intimidantes. Diego et Elena sont alors gagnés par le sentiment qu'un piège se referme sur eux...Border Line


Critiques :
Le long-métrage millimétré de Juan Sebastian Vasquez et Alejandro Rojas relate l’implosion d’un couple à son arrivée à New York, pris dans les mailles de la police aux frontières.

Le Deuxième acte
X


Film Quentin Dupieux avec Léa Seydoux, Louis Garrel, Vincent Lindon, Raphaël Quenard
Durée : 1h16

Ce film fait l'ouverture du 77e Festival de Cannes


Synopsis :
Florence veut présenter David, l’homme dont elle est follement amoureuse, à son père Guillaume. Mais David n’est pas attiré par Florence et souhaite s’en débarrasser en la jetant dans les bras de son ami Willy. Les quatre personnages se retrouvent dans un restaurant au milieu de nulle part.



Critiques :
Le Deuxième Acte promet une nouvelle intrigue loufoque et pleine de rebondissements.
Le film tient son titre du nom du restaurant dans lequel les personnages vont se retrouver. Il faudra attendre la projection officielle pour découvrir la nouvelle folie de Quentin Dupieux.

Amal - Un esprit libre
X


Film Belge de Jawad Rhalib avec Lubna Azabal, Fabrizio Rongione, Catherine Salée
Durée : 1h51


Synopsis :
Amal, enseignante dans un lycée à Bruxelles, encourage ses élèves à s’exprimer librement. Avec ses méthodes pédagogiques audacieuses et son enthousiasme, elle va bouleverser leur vie. Jusqu’à en choquer certains. Peu à peu Amal va se sentir harcelée, menacée.


Critiques :
Amal démonte remarquablement une mécanique à l’œuvre, terrifiante par sa spirale impossible à enrayer. Et fait douloureusement écho aux récents assassinats de Samuel Paty et Dominique Bernard.
L'Obs

Smoke Sauna Sisterhood (vo)
X


Documentaire estonien d'Anna Hints
Durée : 1h29


Synopsis :
Dans l’intimité des saunas sacrés d’Estonie, tous les rituels de la vie se croisent. Les femmes y racontent ce qu’elles taisent partout ailleurs, et dans la fumée des pierres brûlantes, la condition féminine apparaît, dans toute sa vérité et sa force éternelle.


Critiques :
Anna Hints a posé sa caméra pendant sept ans à l’abri des regards : blessures familiales, désir, avortement, violences conjugales et sexuelles, deuil... Et filme une parole forte et libératrice.
Télérama

Peau d'âne
X


Film français de Jacques Demy avec Catherine Deneuve, Delphine Seyrig, Jacques Perrin
Durée : 1h31


Synopsis :
La reine moribonde a fait promettre au roi de n'épouser qu'une femme plus belle qu'elle. Dans tout le royaume, une seule personne peut se prévaloir d'une telle beauté, sa propre fille. Revêtue d'une peau d'âne, la princesse désespérée s'enfuit du château familial.


Critiques :
Ravissement des yeux mais aussi des oreilles quand arrive la recette du cake d'amour ou les conseils de la fée Lilas. Le cinéaste nantais est un conteur hors pair, qui éblouit les âmes enfantines sans édulcorer la part plus souterraine du récit.

Titicut Follies (vo)
X


Documentaire de Frederick Wiseman
Durée : 1h24


Synopsis :
Bridgewater (Massachusetts), 1967. Frederick Wiseman tourne Titicut Follies, son premier film, dans une prison d’État psychiatrique et atteste de la façon dont les détenus sont traités par les gardiens, les assistants sociaux et les médecins à l’époque. Ce qu’il révèle a valu au film d’être interdit de projections publiques aux États-Unis pendant plus de 20 ans. Témoin discret et vigilant des institutions, Frederick Wiseman pose, avec Titicut Follies, les bases de ce qui fait son cinéma depuis 50 ans.


Critiques :
Wiseman ne s’attarde pas sur le lieu. De l’hôpital, on ne retiendra pas vraiment l’architecture, la structure, la façon dont l’organisation qui l’habite l’investit et s’y subdivise, mais plutôt le grouillement de l’activité en son sein. Ici, la caméra, confinée avec les occupants, appuie son attention sur eux : les hommes, les corps, le rapport de soumission.

mar 23 avril Pas de séance prévue du film séléctionné
mer 24 avril 18h00
L'Homme Aux Mille Visages
jeu 25 avril Pas de séance prévue du film séléctionné
ven 26 avril 18h00
L'Homme Aux Mille Visages
sam 27 avril Pas de séance prévue du film séléctionné
dim 28 avril Pas de séance prévue du film séléctionné
lun 29 avril 20h45
L'Homme Aux Mille Visages
mar 30 avril Pas de séance prévue du film séléctionné
mer 01 mai Pas de séance prévue du film séléctionné
jeu 02 mai Pas de séance prévue du film séléctionné
ven 03 mai Pas de séance prévue du film séléctionné
sam 04 mai 14h30
L'Homme Aux Mille Visages
dim 05 mai Pas de séance prévue du film séléctionné
lun 06 mai Pas de séance prévue du film séléctionné
mar 07 mai 14h00
DP
L'Homme Aux Mille Visages
La suite du programme sera disponible prochainement.
 
mentions légales
© Toile d'Essai

Ce site vous permet d'accèder à toutes les informations nécessaires pour connaître le tarif, les horaires du jour ainsi que la programmation ds jours suivants. Vous y trouverez également un plan d'accès sur la page INFOS PRATIQUES.