Le peuple loup
X


Film d'animation de Tomm Moore, Ross Stewart
Durée: 1h40


Synopsis :
En Irlande, au temps des superstitions et de la magie, Robyn, une jeune fille de 11 ans, aide son père à chasser la dernière meute de loups.
Mais un jour, lors d’une battue en forêt, Robyn rencontre Mebh, petite fille le jour, louve la nuit.
Désormais pour Robyn, ayant rejoint elle aussi le peuple des loups, la menace ne vient plus des loups, mais bien des hommes !


Critiques :
"Le Peuple Loup" est l’un des meilleurs films de cette année 2020, mais aussi l’un des plus impressionnant techniquement. Le dessin fait main est rare de nos jours et se prête ici parfaitement à cette histoire, mettant en scène deux jeunes filles venant au secours de loups dans la forêt surplombant Kilkenny, au milieu du XVIIème siècle.Avec "Le Peuple Loup", Cartoon Studio à enfin atteint son plein potentiel. Les plus jeunes ont besoin de ce genre de film, centré autour de personnages féminins forts où l’obéissance aveugle est remise en question, tout en faisant un effort pour incorporer des influences culturelles et historiques claires. Le scénario de Will Collins sort peut-être un peu des sentiers battus, mais il est difficile de lui en vouloir vue la beauté du paysage.
Ce film à plus d’une leçon à partager, que ce soit sur les relations entre les parents et leurs enfants ou entre les humains et la nature. Jeunes et moins jeunes y trouveront surement leur compte. A voir prochainement au cinéma...
lequotidienducinema.com

La vallée des loups
X


Synopsis :
Il existe encore aujourd’hui en France des territoires secrets. Ce film est une quête personnelle, l’histoire d’un pari fou tenté par un passionné rêveur, un anti héros capable de briser toutes les barrières pour parvenir à son but : rencontrer des loups sauvages dans leur milieu naturel. Après trois années passées sur le terrain à bivouaquer en pleine nature par n’importe quel temps, le réalisateur parvient à remonter la piste des loups. Petit à petit, il observe, se rapproche et finit par se faire accepter par la meute. Contre toute attente les prédateurs magnifiques offrent alors un peu de leur intimité à ce drôle de personnage. Mais le film pose aussi la question des limites de cette intimité.


Critiques :
Ce beau documentaire est un joli voyage nostalgique au sein d'une nature réellement immaculée, à peine perturbée par le regard de l'homme et de sa caméra.
Ouest France

Kérity la maison des contes
X


Synopsis :
Natanaël a bientôt 7 ans, mais il ne sait toujours pas lire... Lorsque sa tante Eléonore lui lègue sa bibliothèque contenant des centaines de livres, Natanaël est très déçu !
Pourtant, chacun de ces contes va livrer un merveilleux secret : à la nuit tombée les petits héros, la délicieuse Alice, la méchante fée Carabosse, le terrible capitaine Crochet, sortent des livres...
Ils doivent prévenir Natanaël qu'ils courent un grand danger et risquent de disparaître à jamais.
Pour sauver ses minuscules amis et leurs histoires, Natanaël, rétréci par la Fée Carabosse, se lance dans l'aventure !
Il affrontera vaillamment le très fourbe Ramastou, les crabes géants, l'Ogre affamé...
Arrivera-t-il à temps à lire la formule magique qui les sauvera tous ?
Ce n'est pas parce que c'est inventé que ça n'existe pas !


Critiques :
Un très beau film d'animation sur la transmission et l'imaginaire. A voir et à revoir en famille.La Croix

La magie Karel Zeman
X


Synopsis :
Programme de 5 courts métrages d'animation. "Rêve de Noël", "Le Hamster", "Le fer à cheval porte-bonheur", "Monsieur Prokouk horloger" et "Inspiration".


Critiques :
Cinq courts-métrages animés, du noir et blanc espiègle aux plus poétiques des couleurs, proposent une entrée inoubliable dans l'univers de Karel Zeman (...). Le Monde

Moonrise Kingdom (VO)
X


Synopsis :
Sur une île au large de la Nouvelle-Angleterre, au cœur de l’été 1965, Suzy et Sam, douze ans, tombent amoureux, concluent un pacte secret et s’enfuient ensemble. Alors que chacun se mobilise pour les retrouver, une violente tempête s’approche des côtes et va bouleverser davantage encore la vie de la communauté.


Critiques :
On a beaucoup évoqué l'autisme qui traverse l'oeuvre de Wes Anderson, et "Moonrise Kingdom" ne manque pas de rappeler combien ce qui pourrait apparaître comme une posture n'a rien d'affecté : c'est un état directement connecté à ce monde de l'enfance que le film, en se coupant radicalement des adultes et en se jouant avec une telle légèreté de toute forme d'autorité, pousse dans ses plus délicats retranchements. Cahiers du cinéma

Bataille de la plaine
X


Documentaire de Sandra Ach, Nicolas Burlaud, Thomas Hakenholz
Durée : 1h 11
En présence des réalisateurs


Synopsis :
De 2016 à fin 2019 la place Jean Jaurès, (plus connue comme « la Plaine ») dans le centre de Marseille, a été le théâtre d'une bataille tumultueuse. D’un côté, les services d'urbanisme de la mairie, déterminés à mener un important programme de "requalification" du quartier. De l’autre, une partie des habitants, qui y voyaient une opération de gentrification, et réclamaient d’être associés aux décisions. Cette bataille épique de 3 ans se termina par la construction brutale d'un mur en béton de 2,50 m de haut tout autour de la Plaine. Refusant de s’arrêter au récit d’une défaite, le film raconte une aventure humaine collective ou une autre idée de fabriquer la ville voit le jour.


Freda (VO)
X


Long métrage haïtien, béninois et français de Gessica Geneus avec Néhémie Bastien, Fabiola Remy, Djanaïna François
durée : 1h29
Ce film est présenté dans la sélection Un Certain regard du Festival de Cannes 2021


Synopsis :
Freda habite avec sa mère et sa soeur dans un quartier populaire de Port-au-Prince. Face aux défis du quotidien en Haïti, chacune se demande s’il faut partir ou rester. Freda veut croire en l’avenir de son pays.


First cow (vo) (VO)
X


Film américain de Kelly Reichardt Avec John Magaro, Orion Lee, Toby Jones -Durée : 2h02
Prix du jury au festival du film américain de Deauville


Synopsis :
Au début du XIXe siècle, sur les terres encore sauvages de l’Oregon, Cookie Figowitz, un humble cuisinier, se lie d’amitié avec King-Lu, un immigrant d’origine chinoise. Rêvant tous deux d’une vie meilleure, ils montent un modeste commerce de beignets qui ne tarde pas à faire fureur auprès des pionniers de l’Ouest, en proie au mal du pays. Le succès de leur recette tient à un ingrédient secret : le lait qu’ils tirent clandestinement chaque nuit de la première vache introduite en Amérique, propriété exclusive d’un notable des environs.


Critiques :
Voyage immobile dans l’Oregon automnal du XIXe siècle, le film de l’Américaine Kelly Reichardt revisite en douceur et en détail les mythes fondateurs conquérants de son pays. Un nouveau sommet pour une cinéaste farouchement indépendante.
Libération

First Cow, le dernier film de l’Américaine Kelly Reichardt, situé au temps masculin et vindicatif des chercheurs d’or et des mythes fondateurs, trace la voie d’un rapport différent à l’histoire des Etats-Unis, loin du monumental, de l’édifiant, de l’univoque. Il joue une musique discrète et lancinante qui s’apprécie dans l’intimité d’une chambre, après l’heure du couvre-feu.
Libération

Aline
X


Film français de Valérie Lemercier avec Valérie Lemercier, Sylvain Marcel, Danielle Fichaud
Durée : 2h05
Sélectionné en hors compétition au festival de Cannes.


Synopsis :
Québec, fin des années 60, Sylvette et Anglomard accueillent leur 14ème enfant : Aline. Dans la famille Dieu, la musique est reine et quand Aline grandit on lui découvre un don, elle a une voix en or. Lorsqu’il entend cette voix, le producteur de musique Guy-Claude n’a plus qu’une idée en tête… faire d’Aline la plus grande chanteuse au monde. Epaulée par sa famille et guidée par l’expérience puis l’amour naissant de Guy-Claude, ils vont ensemble écrire les pages d’un destin hors du commun.


Gaza mon amour (vo) (VO)
X


Film documentaire palestinien de Arab Nasser, Tarzan Nasser
avec Salim Daw, Hiam Abbass, Maisa Abd Elhadi
Durée : 1h28


Synopsis :
Issa, un pêcheur de soixante ans, est secrètement amoureux de Siham, une femme qui travaille comme couturière au marché. Il souhaite la demander en mariage. C'est alors qu'il découvre une statue antique du dieu Apollon dans son filet de pêche, qu’il décide de cacher chez lui. Quand les autorités locales apprennent l’existence de ce trésor embarrassant, les ennuis commencent pour Issa.


Critiques :
Cette histoire simple et modeste n’est pas un manifeste. Mais une façon pour les jumeaux Arab et Tarzan Nasser de proclamer qu’aimer et vivre à Gaza, c’est déjà un acte de foi. L’amour à Gaza est aussi sûrement une déclaration de paix.
Le Dauphiné

Delphine et Carole, insoumuses
X


Film documentaire franco-suisse de Callisto McNulty
Durée : 1h18


Synopsis :
La rencontre entre l'actrice mythique Delphine Seyrig et l’artiste Carole Roussopoulos nous conduit au cœur du féminisme des années 1970. Caméra vidéo au poing, elles vont s'engager dans des combats radicaux avec insolence, intransigeance et beaucoup d'humour.


Critiques :
Hommage à la collaboration artistique et au combat féministe de Delphine Seyrig et Carole Roussopoulos, Delphine et Carole, insoumuses s’impose comme un film d’une actualité brûlante en cette période post #MeToo.
Les Fiches du Cinéma

Ce document historique est crucial pour comprendre cette période d’intenses luttes sociales – dont celle de l’avortement – et pour mesurer combien il fut essentiel de produire des images faites par les femmes pour faire évoluer les mentalités.
Positif

L’une est connue, l’autre un peu moins : un documentaire passionnant sur l’actrice Delphine Seyrig et sa complice Carole Roussopoulos, qui furent, caméra au poing, des pionnières du combat féministe durant les années 1970.

West Side Story (vo)
X


Film américain de Steven Spielberg avec Rachel Zegler, Ansel Elgort, Ariana DeBose
Durée


Synopsis :
WEST SIDE STORY raconte l’histoire légendaire d’un amour naissant sur fond de rixes entre bandes rivales dans le New York de 1957.


Maman pleut des cordes
X


Programme de films d'animation de Hugo de Faucompret, Javier Navarro Avilés, Dina Velikovskaya ...
Durée : 50 mn


Synopsis :
Maman pleut des cordes de Hugo de Faucompret avec Yolande Moreau, Arthur H., Céline Salette : Jeanne, 8 ans, est un petite fille au caractère bien trempée. Sa mère, en revanche, traverse une dépression et doit envoyer sa fille passer les vacances de Noël chez sa Mémé Oignon... Mais Jeanne n’a pas compris ce qui arrive à sa mère et part en traînant les pieds : à la campagne, il n’y a rien à faire, et la maison de Mémé pue l’oignon ! Pourtant, contre toute attente, les vacances s’avèrent être une véritable aventure.

En complément de programme :

- Le Monde de Dalia de Javier Navarro Aviles (2020, 3') : Dalia découvre avec émerveillement la serre tropicale mais perd rapidement son père de vue. Un monde fantastique se déploie alors devant elle.

- Tout sur maman de Dina Velikovskaya (2015, 7') : L’histoire d’une mère qui a déjà tant donné à ses enfants qu’il semble ne lui rester plus rien. Mais la vie lui offre soudain de nouvelles opportunités.

- Le Réveillon des Babouchkas de Natalia Mirzoyan (2019, 8') : Maschunya reste à contre-coeur chez sa grand-mère pour fêter le réveillon. La soirée prend vite une autre tournure quand arrivent les invitées…


Critiques :
Derrière la poésie de ce doux titre se cache un film tendre et plein de tact. […] À sujet difficile, histoire lumineuse : bien que la maman de Jeanne soit « triste comme une crêpe sèche au gras de jambon », le film insuffle espoir et amour au coeur du quotidien de la jeune fille. […] Particulièrement humoristique, ce joyeux parcours initiatique nous donne à voir une belle aventure dont on aimerait tellement connaître la suite.

Où est Anne Frank !
X


Film d'animation de Ari Folman
Durée : 1h39
Le film est présenté hors-compétition au Festival de Cannes 2021


Synopsis :
Kitty, l’amie imaginaire d’Anne Frank à qui était dédié le célèbre journal, a mystérieusement pris vie de nos jours dans la maison où s’était réfugiée Anne avec sa famille, à Amsterdam, devenue depuis un lieu emblématique recevant des visiteurs du monde entier. Munie du précieux manuscrit, qui rappelle ce qu’Anne a vécu il y a plus de 75 ans, Kitty se lance à sa recherche en compagnie de son nouvel ami Peter, qui vient en aide aux réfugiés clandestins ; elle découvre alors sidérée qu’Anne est à la fois partout et nulle part. Et dans cette Europe différente, désormais aux prises avec de nouveaux enjeux majeurs, Kitty trouvera le moyen de redonner au message d’Anne Frank sens, vie et espoir…


Critiques :
Finalement, Où est Anne Frank !. avec son point d’exclamation en lieu et place d’un point d’interrogation, vise surtout à alerter les contemporains d’Ari Folman, à l’heure où les enfants continuent de subir les ravages des guerres à travers le monde, entre bombardements en Syrie et génocides en Asie et en Afrique dans la plus grande indifférence. Il livre ainsi une belle piqûre de rappel à ceux qui ont fait d’Anne Frank une icône mais semblent avoir oublié le message qu’elle portait. Un très beau film d’animation diffusant un humanisme salutaire. Une oeuvre personnelle et universelle qui tombe à point nommé, utile, accessible et appréciable pour toutes les générations, qui éduque et instruit tout en divertissant, et qui enchante la rétine grâce à la patte visuelle de son auteur.

L'Evénement
X


Film français de Audrey Diwan d'après le roman éponyme d'Annie Ernaux avec Anamaria Vartolomei, Kacey Mottet Klein, Luàna Bajrami
Durée : 1h40
Lion d'or Mostra de Venise


Synopsis :
Je me suis faite engrossée comme une pauvre. L’histoire d’Anne, très jeune femme qui décide d’avorter afin de finir ses études et d’échapper au destin social de sa famille prolétaire. L’histoire de la France en 1963, d’une société qui condamne le désir des femmes, et le sexe en général. Une histoire simple et dure retraçant le chemin de qui décide d’agir contre la loi. Anne a peu de temps devant elle, les examens approchent, son ventre s’arrondit…


Critiques :
A. Diwan signe un film extrêmement juste dans sa dureté, qui à la morale obtuse d’une société emprisonnant le corps des femmes oppose un regard libre et sans crainte.
Fiche Cinéma

Violette
X


Film français de Martin Provost avec Emmanuelle Devos, Sandrine Kiberlain, Olivier Gourmet
Durée : 2h19


Synopsis :
Violette Leduc, née bâtarde au début du siècle dernier, rencontre Simone de Beauvoir dans les années d’après-guerre à St-Germain-des-Prés. Commence une relation intense entre les deux femmes qui va durer toute leur vie, relation basée sur la quête de la liberté par l’écriture pour Violette et la conviction pour Simone d’avoir entre les mains le destin d’un écrivain hors norme.


Compartiment N°6 (vo) (VO)
X


Film finnois de Juho Kuosmanen avec Seidi Haarla, Yuriy Borisov, Dinara Drukarova
Durée : 1h47
Grand Prix et Prix Oecuménique - mention spéciale
Juho Kuosmanen au Festival de Cannes 2021


Synopsis :
Une jeune Finlandaise prend un train à Moscou pour se rendre sur un site archéologique en mer arctique. Elle est contrainte de partager son compartiment avec un inconnu. Cette cohabitation et d’improbables rencontres vont peu à peu rapprocher ces deux êtres que tout oppose.



Critiques :
Le récit d'une histoire d'amour aussi insolite qu'émouvante, qui évite à chaque instant les pièges du psychologisme et du sentimentalisme.
Les Echos

Compartiment n°6 réussit à nous raconter cette histoire invisible qui le rend si bouleversant et énigmatique : comment les kilomètres avalés dans la steppe russe dépouillent les identités de leurs assignations intimes et sociales pour arriver à une connexion pure et atemporelle entre deux êtres.
Les Inrockuptibles

x
X


Tre Piani (vo) (VO)
X


Film italine de Nanni Moretti avec Margherita Buy, Nanni Moretti, Alessandro Sperduti
Durée : 1h 59
Le film a été présenté en compétition au Festival de Cannes 2021


Synopsis :
Une série d’événements va transformer radicalement l’existence des habitants d’un immeuble romain, dévoilant leur difficulté à être parent, frère ou voisin dans un monde où les rancœurs et la peur semblent avoir eu raison du vivre ensemble. Tandis que les hommes sont prisonniers de leurs entêtements, les femmes tentent, chacune à leur manière, de raccommoder ces vies désunies et de transmettre enfin sereinement un amour que l’on aurait pu croire à jamais disparu…


Critiques :
Trois étages dans une même résidence et trois destinées familiales dans la ville de Rome. Nanni Moretti offre une merveille de cinéma.
Tre piani est une adaptation d’un roman. Le risque pour le cinéaste est de sombrer dans le mélodrame sirupeux et languissant. En réalité, Moretti donne à voir des êtres dans tout ce qui fait la complexité du genre humain. Chacune des destinées, même lorsqu’elles succombent à l’anarchie et l’exagération, est clairement compréhensible. La mise en scène d’une étonnante subtilité permet d’appréhender les personnalités dans leurs conflits intérieurs, sans pour autant que l’on juge leurs comportements. Car le film raconte, dans une formidable poésie du quotidien, la justice que chacun d’entre nous peut être tenté de se construire, ou la reconstitution de la réalité à l’aune de notre vision ethnocentriste. Le long-métrage avance sur plusieurs années et déroule les désœuvrements de l’âme quand elle est atteinte au plus profond d’elle-même.

Pour la première fois, Nanni Moretti a mis en scène l’histoire d’un autre, en l’occurrence le roman Trois étages, de l’écrivain israélien Eshkol Nevo (Gallimard, « Du monde entier », 2018). Avec Federica Pontremoli et Valia Santella, il l’a transposé à Rome, où trois cellules familiales fermentent dans un immeuble cossu. Au rez-de-chaussée, il y a Lucio (Riccardo Scamarcio) et Sara (Elena Lietti) avec leur petite fille, Francesca.

En attendant la neige
X


Programme de 5 films d'animation France - Suisse - République tchèque de Robin Morales, Chaïtane Conversat, Lenka Ivancíková, Svetlana Andrianova et Nina Bisiarina
Durée 47 mn


Synopsis :
LE TIGRE SANS RAYURES : Un petit tigre décide d’entreprendre un long voyage dans l’espoir de retrouver ses rayures perdues.

LE REFUGE DE L'ÉCUREUIL : Une vieille dame accumule chez elle des cartons remplis de souvenirs. Tous les mercredis, avec l’aide de ses amies les blattes, elle invente de fabuleux récits pour sa petite-fille. D’histoire en histoire, la petite fille grandit et la place vient à manquer.

TICKET GAGNANT : Dans la ville en pleine agitation, la circulation des voitures s’ajoute à la précipitation des piétons. Personne ne fait attention à un pauvre chien errant… jusqu’au jour où une petite fille pose son regard sur lui ! L’affection le sauve alors de l’indifférence.

PREMIERE NEIGE : Un petit hérisson se réveille un peu trop tôt de son hibernation. Les lumières de la nuit l’attirent irrésistiblement. Mais quand la première neige se met à recouvrir tous les sentiers, comment retrouver le terrier où dort encore toute la famille ?

UN LYNX DANS LA VILLE : Attiré par les lumières du soir, un lynx un peu curieux s’ennuie dans sa forêt et décide d’aller faire un tour dans la ville voisine. Durant la nuit, il s’y promène en trouvant des tas de choses inconnues qui l’amusent beaucoup ! Puis il s’endort au milieu des voitures. Au petit matin, les habitants découvrent cet étrange animal...


Critiques :
5 réalisateurs sont aux commandes d’histoires courtes dévoilant des univers graphiques singuliers et des narrations riches et attendrissantes. Les tout-petits pourront rester concentrés de 6 à 7 minutes devant chaque narration à la fois visuelle et sonore avec des histoires aussi ludiques que légères. Petits et grands seront charmés par ces courts métrages.

Le Quatuor à cornes Là-haut sur la montagne
X


Programme de 3 courts métrages d’animation
Durée 42


Synopsis :
Temps de cochon : Plic Ploc Plic Ploc! La pluie s’est invitée dans le champ du Quatuor à cornes. Marguerite, Aglaé, Clarisse et Rosine sont serrées les unes contre les autres sous l’abri. Quand il pleut, impossible de s’amuser! Mais impossible n’est pas Charly! Ce petit cochon plein de folie va apprendre aux quatre vaches que l’on peut faire rimer création avec précipitations

Croc Marmottes : C’est l’hiver. La neige tombe sur la montagne. Heidi, Lucie, Léonie et Nickie, les marmottes “vodleuses”, cherchent un abri pour leur hibernation. Dans leur pérégrination, elles rencontrent Denis, un bouquetin solitaire et taciturne, qui ne cherche qu’une chose : le calme et la tranquillité.

Là-haut sur la montagne
: Après leur périple qui les a menées à la mer, Clarisse, Marguerite, Aglaé et Rosine cheminent maintenant vers la montagne. JB, l’animateur de l’écolo-pâturage, les a invitées à découvrir les sommets enneigés. Mais quand elles apprennent que le bélier a disparu lors d’une cueillette aux edelweiss, nos quatre héroïnes décident de partir à sa recherche.


Critiques :
C’est drôle à tous égards et dynamique de par le comique des chansons et l’avalanche des gags.

Le Noël de petit lièvre brun
X


Un programme de quatre courts-métrages de Samantha Leriche-Gionet, Sophie Martin, D'Isabelle et Favez Jo Boag
Durée 43


Synopsis :
À l’approche de Noël, tout le monde se presse pour réunir de quoi manger malgré le froid. La malice et l’imagination seront au rendez-vous chez les animaux de la forêt pour célébrer l’hiver comme il se doit ! Quatre contes de Noël pour apprendre à partager en toute amitié !
FLOCONS ET CAROTTES : Un chapeau sur la tête, une écharpe autour du cou, des cailloux pour les yeux… Voici venue la saison des bonhommes de neige ! Mais cette année, ils perdent tous mystérieusement leur nez... Où ont donc bien pu passer toutes ces carottes ?


LA MOUFLE : Il fait si froid dehors ! Et on est si bien au chaud… Une petite souris a trouvé un abri bien douillet dans une moufle. Les autres animaux se pressent pour y être invités. Tout le monde est le bienvenu, mais à condition d’apporter quelques friandises !

AU COEUR DE L’HIVER
- Ça creuse, ce froid !
- Ça ouvre l’appétit, la neige !
C’est l’hiver et les petites bêtes à plumes et à poils cherchent toutes un petit quelque chose à se mettre sous la dent. Heureusement qu’on peut toujours compter sur les copains !

LE NOËL DE PETIT LIÈVRE BRUN : À la veille de Noël, Petit Lièvre Brun et ses amis s’activent pour réunir des victuailles et préparer une grande fête, mais ils perdent malencontreusement toutes les provisions du déjeuner ! Les voilà repartis dans la forêt à la recherche d’un nouveau festin. Pourvu qu’ils ne se perdent pas en chemin…


Critiques :
Quatre contes, quatre histoires, quatre variations sur le thème de la magie de Noël et des préparatifs de l’hiver. Tel est le programme du Noël de Petit Lièvre Brun, l’adaptation du livre Devine combien je t’aime, précédée de trois courts métrages.
Les Fiches du Cinéma

Haut et fort
X


Film de Nabil Ayouch avec Ismail Adouab, Anas Basbousi, Meriem Nekkach
Durée : 1h47


Synopsis :
Anas, ancien rappeur, est engagé dans un centre culturel d’un quartier populaire de Casablanca. Encouragés par leur nouveau professeur, les jeunes vont tenter de se libérer du poids de certaines traditions pour vivre leur passion et s’exprimer à travers la culture hip hop…


Critiques :
La douceur du film pourrait sembler un gage d’idéalisation, mais ne l’est pas tant : Ayouch a une vision noble du talent, qui ne peut être compris qu’en saisissant ce que chacun a de beau.
Les cahiers du cinéma

Un plaidoyer magnifique et sensible sur l’émancipation culturelle, politique, et sociale d’une groupe d’adolescents marocains à travers le rap. Proprement réjouissant.
aVoir-aLire.com

Sous le regard impénétrable d'un prof exigeant, une dizaine de jeunes affûtent leurs rimes, dépassent les clichés importés, expriment les maux de leur quotidien[...]. Un combat pas gagné mais porté, ici, par une jeunesse pleine d'élan et d'éclat.
Le Journal du Dimanche

De son vivant
X


Film Français de Emmanuelle Bercot avec Catherine Deneuve, Benoît Magimel, Gabriel Sara
Durée : 1h32


Synopsis :
Un homme condamné trop jeune par la maladie. La souffrance d’une mère face à l’inacceptable. Le dévouement d’un médecin (le docteur SARA dans son propre rôle) et d’une infirmière pour les accompagner sur l’impossible chemin. Une année, quatre saisons, pour « danser » avec la maladie, l’apprivoiser, et comprendre ce que ça signifie : mourir de son vivant.


Critiques :
Plus qu’un film sur la fin de vie, De son vivant est un hommage flamboyant aux deux monstres du cinéma français que sont Catherine Deneuve et Benoît Magimel.
aVoir-aLire.com

Et il s’est produit cette chose, ce hasard, qui n’en est évidemment pas un, c’est que le Dr Sara, qui joue le cancérologue dans le film, a assisté à une projection à New York de La tête haute. Il a fait la queue après pour me parler et me dire que ce qu’il avait vu dans le film et ce que j’avais dit dans le débat qui avait suivi, lui laissait penser que je pourrais être intéressée par le travail qu’il faisait dans les "tranchées du cancer", c’est ce terme qu’il a employé."

"Et il m’a invitée à ce qu’on se revoie pour en parler. Le bonhomme, c’est évident quand on a vu le film, est extrêmement sympathique, lumineux, chaleureux, j’ai donc été assez saisie par sa proposition. Mais surtout j’ai fait immédiatement la connexion avec mon idée de mélo, et comme je crois aux signes... Je n’ai pu retourner à New York, où il travaille, qu’un an plus tard car je terminais un autre film ; mais cette idée ne m’a jamais quittée."
Emmanuelle Bercot

Memoria (vo) (VO)
X


Film de Apichatpong Weerasethakul avec Tilda Swinton, Elkin Díaz, Jeanne Balibar
Durée : 2h16
Prix du Jury Festival de Cannes 2021


Synopsis :
Au lever du jour j'ai été surprise par un grand BANG et n'ai pas retrouvé le sommeil. A Bogota, à travers les montagnes, dans le tunnel, près de la rivière. Un Bang.


Critiques :
Une œuvre extra-sensorielle saisissante, qui nous invite à affûter nos perceptions pour renforcer notre présence au monde.
Bande à part

Memoria est sans doute un des meilleurs films jamais faits, en tout cas, il y ressemble : il donne l’impression de réaliser ou d’actualiser, en une fois, quelque chose – une faculté, une possibilité, ou plusieurs – que le cinéma portait jusqu’ici en germe, et pour lesquelles il aurait précisément été (non pas un beau jour, mais progressivement) inventé.
Libération

Pingu
X


Synopsis :
Au fil de ces 8 courts métrages, retrouvez, Pingu, le plus célèbre des manchots ! Curieux, créatif, espiègle et intrépide, Pingu vit de nombreuses aventures. Entouré de ses parents, de sa sœur, Pinga et de son meilleur ami, Robby, la banquise antarctique n’a jamais été aussi chaleureuse et accueillante !


Les Magnétiques
X


Film français de Vincent Maël Cardona avec Thimotée Robart, Marie Colomb, Joseph Olivennes
Durée : 1h38


Synopsis :
Une petite ville de province au début des années 80. Philippe vit dans l’ombre de son frère, Jérôme, le soleil noir de la bande. Entre la radio pirate, le garage du père et la menace du service militaire, les deux frères ignorent qu’ils vivent là les derniers feux d’un monde sur le point de disparaître.


Critiques :
Un constat historique cruel, alors que les rapports d'aînesse entre les héros finissent par s'inverser. Le tout, bercé dans une mise en scène ultra-sensuelle, qui donne aux musiques et aux sons un rôle charnel d'une rare puissance.
Ecran large

Souvent filmés en plan rapproché, les visages des acteurs traduisent les frustrations, les colères et des espoirs d’une jeunesse qui tente de se frayer un chemin dans un monde qui brûle.
L'humanité

Malgré l’hommage appuyé – voire fantasmé – aux années 1980 et aux appareils de l’époque (platines, cassettes, walkman, etc.), une énergie toute contemporaine se dégage de ces séquences qui sonnent juste. L’allure tranquille, le jeu retenu et la voix mal assurée de Thimotée Robart renforcent la dimension intemporelle de ce récit d’initiation.
Positif

Ready player one (vo)
X


Une vie difficile (vo)
X


Film italien 1961 de Dino Risi avec Alberto Sordi, Léa Massari, Franco Fabrizi
Durée : 1h58


Synopsis :
Alors qu'un soldat allemand s'apprête à l'abattre, Silvio Magnozzi, rédacteur d'un journal clandestin, est sauvé par Elena. A la fin de la guerre, il retrouve Elena et ils s'installent à Rome. Les activités radicales de Silvio ne leur facilitent pas la vie et peu à peu, lasse de la misère, Elena le quitte. Silvio tente alors sans succès d'éditer un livre. A bout de force il accepte d'être le secrétaire d'un homme d'affaires qui ne cesse de l'humilier tant et si bien que Silvio le gifle lors d'une soirée, retrouve sa fierté, sa femme et une vie encore plus difficile !


Critiques :
Fresque comique, portée par le génial Alberto Sordi, qui
raconte la mutation de l’Italie d’après-guerre. « Le film
englobe un peu tous les problèmes de l’Italie de la Résistance
au début des années soixante. Il pose la question du couple (...). L’intégrité idéologique de l’homme,
son anticonformisme, se heurtent à la volonté de la femme qui voudrait que son mari soit un peu
plus opportuniste afin d’acquérir une situation, notamment économique. L’homme est un pur, mais
lorsqu’il perd tout, femme, enfants, qu’il a les chaussures trouées, à un moment, pour reconquérir
tout ce dont il a besoin, il devient conformiste, accepte de se plier à certaines exigences» (Dino Risi).

Arthur et la magie de Noël
X


Synopsis :
Il n’y a bien que les adultes pour penser que les bonshommes de neige restent dans le jardin en attendant sagement de fondre ! Dès que les grands ont le dos tourné, la magie de Noël opère et tout le monde part à l’aventure !

Programme de 2 courts métrages d'animation :
-CHARLIE LE BONHOMME DE NEIGE de Petr Vodicka, République Tchèque, 12’19, 2017
Cette année, c’est Papa qui a décoré le sapin ! Après douze mois passés dans les cartons, c’est l’heure des retrouvailles pour toutes les décorations de Noël ! Toutes, sauf Evie : la fiancée de Charlie le Bonhomme de neige manque à l’appel. À quelle branche Papa a-t-il bien pu l’accrocher ? Vite, vite, il faut partir à sa recherche pour célébrer le mariage avant Noël !
-ARTHUR ET LES AURORES BORÉALES de Takeshi Yashiro, Japon, 25’12, 2016
Il y a longtemps, Arthur le Bonhomme de neige a promis à un petit garçon que, lorsqu’il serait grand, ils découvriraient ensemble la magie des aurores boréales. Depuis, le petit garçon a bien grandi et il est temps pour Arthur de tenir sa promesse. À la tombée des premiers flocons, le bonhomme de neige et le petit garçon partent pour le Grand Nord...


Notre mémoire nous appartient (vo)
X


Documentaire de Rami Farah, Signe Byrge Sørensen
Durée : 1h33
En partenariat avec Rhizomes


Synopsis :
Trois activistes syriens - Yadan, Odai et Rani - sont réunis sur scène à Paris presque 10 ans après le déclenchement de la révolution syrienne. Le réalisateur Rami Farah, lui-même syrien, les confronte à des images des premières années du soulèvement - des images sorties clandestinement du pays en 2012, qu'ils ont filmées eux-mêmes ou qui ont changé leur vie.


House of Gucci (VO) (VO)
X


Film américain de Ridley Scott avec Lady Gaga, Adam Driver, Al Pacino
Durée 2h37


Synopsis :
Gucci est une marque reconnue et admirée dans le monde entier. Elle a été créée par Guccio Gucci qui a ouvert sa première boutique d’articles de cuir de luxe à Florence il y a exactement un siècle.
À la fin des années 1970, l’empire italien de la mode est à un tournant critique de son histoire. Si l’entreprise rayonne désormais à l’international, elle est handicapée par des rumeurs de malversations financières, une innovation en berne et une dévalorisation de la marque. Le groupe est dirigé par les deux fils du fondateur – Aldo, personnage rusé et haut en couleur, et son frère Rodolfo, beaucoup plus froid et traditionnel.
Pugnace, Aldo n’a pas la moindre intention de céder le contrôle de l’empire à qui que ce soit – et certainement pas à son fils Paolo, garçon fantaisiste qui aspire à devenir styliste. Quant à Maurizio, fils timide et surprotégé de Rodolfo, il a davantage envie d’étudier le droit que de diriger un groupe de luxe mondialisé.
C’est alors que Maurizio tombe amoureux de la ravissante et manipulatrice Patrizia Reggiani et, contre l’avis de son père, décide de l’épouser. Lorsque Aldo se découvre des affinités avec Patrizia, il réussit, avec l’aide de la jeune femme, à convaincre son neveu de renoncer à ses ambitions juridiques pour intégrer l’entreprise dont il devient, de facto, le probable héritier. Ce qui ne manque pas de nourrir la rancoeur de Paolo, dont le talent n’est pas à la hauteur de ses rêves artistiques…


Critiques :
À la fois saga familiale, thriller, romance et récit d’un fait divers sanglant qui a secoué l’Italie, « House of Gucci », dont les 2h37 passent presque trop vite, est de ces films qui donnent l’impression, à chaque plan, d’assister à quelque chose de gigantesque.
Le Parisien

Madres paralelas (vo) (VO)
X


Film italien de Pedro Almodóvar avec Penélope Cruz, Milena Smit, Israel Elejalde
Durée : 2h00


Synopsis :
Deux femmes, Janis et Ana, se rencontrent dans une chambre d'hôpital sur le point d’accoucher. Elles sont toutes les deux célibataires et sont tombées enceintes par accident. Janis, d'âge mûr, n'a aucun regret et durant les heures qui précèdent l'accouchement, elle est folle de joie. Ana en revanche, est une adolescente effrayée, pleine de remords et traumatisée. Janis essaie de lui remonter le moral alors qu'elles marchent telles des somnambules dans le couloir de l'hôpital. Les quelques mots qu'elles échangent pendant ces heures vont créer un lien très étroit entre elles, que le hasard se chargera de compliquer d'une manière qui changera leur vie à toutes les deux.


Critiques :
Avec Madres paralelas, un drame présenté en ouverture de la 78e Mostra de Venise, le réalisateur espagnol joue une nouvelle fois en virtuose avec nos émotions.

Haute couture
X


Film français de Sylvie Ohayon avec Nathalie Baye, Lyna Khoudri, Pascale Arbillot
Durée : 1h41


Synopsis :
Première d’atelier au sein de la Maison Dior, Esther participe à sa dernière collection de Haute Couture avant de prendre sa retraite. Un jour, elle se fait voler son sac dans le métro par Jade, 20 ans. Mais celle-ci, prise de remords, décide de lui restituer son bien. Séduite malgré elle par l’audace de la jeune fille et convaincue qu’elle a un don, Esther lui offre la chance d’intégrer les ateliers de la Maison Dior comme apprentie. L’occasion de transmettre à Jade un métier exercé depuis toujours pour la beauté du geste...


Critiques :
Même si le film, surtout dans sa première partie, n’évite pas les maladresses, Haute Couture, contrairement à tant d’autres fictions hexagonales destinées à un large public, se distingue par ses qualités d’écriture, par ses inventions scénaristiques et, surtout, bénéficie des prestations irréprochables de ses actrices.
Positif

Si la mise en scène oppose la quiétude et la lumière douce des ateliers à l’agitation de la ville, elle sait montrer aussi bien la beauté sophistiquée des robes de la Maison Dior et des gestes des couturières que celle, évidemment toute différente, de la cité où vit Jade avec ses solidarités et sa vie qui pétille à chaque étage.
La Croix

La suite du programme sera disponible prochainement.
 
mentions légales
© Toile d'Essai

Ce site vous permet d'accèder à toutes les informations nécessaires pour connaître le tarif, les horaires du jour ainsi que la programmation ds jours suivants. Vous y trouverez également un plan d'accès sur la page INFOS PRATIQUES.