XX (VO)
X


x=>Séances à supprimer
X


X (VO)
X


Test film
X


Portrait de la jeune fille en feu
X


Film français de Céline Sciamma avec Noémie Merlant, Adèle Haenel, Luàna Bajrami
Durée : 2h00


Synopsis :
1770. Marianne est peintre et doit réaliser le portrait de mariage d’Héloïse, une jeune femme qui vient de quitter le couvent. Héloïse résiste à son destin d’épouse en refusant de poser. Marianne va devoir la peindre en secret. Introduite auprès d’elle en tant que dame de compagnie, elle la regarde.


Critiques :
Est-ce le talent de Céline Sciamma qui permet de sublimer Adèle Haenel, ou au contraire la beauté de l’actrice qui inspire la réalisatrice ? C’est précisément la question qui est posée à travers la relation entre une peintre et son modèle. Et le résultat est stupéfiant.

La sobriété de la mise en scène participe pour beaucoup à l’intensité du feu érotique, qui bout sous la surface des faux-semblants. Le travail effectué par la directrice de la photographie, qui vise à donner à chaque plan l’allure d’une peinture animée, n’est certainement pas pour rien dans la beauté qui se dégage du contenu. Et la splendeur des décors confère à l’ensemble un vrai charme pictural. Mais le plus magnifique du film apparaît dès que les deux femmes s’observent l’une l’autre : le jeu des regards véritablement troublant se suffit alors à lui-même pour rendre leur attirance inavouée –bien que parfaitement attendue, pour le public–. Parmi les séquences les plus marquantes du long métrage, les deux seules fois où Sciamma fait appel à une musique diégétique (une scène au milieu, qui donne justement son titre au film, et le dernier plan) apparaissent comme des apothéoses émotionnelles, telles que l’on en n’avait plus vécu depuis longtemps. Le film bouleverse, et on ne peut s’empêcher de penser que Céline Sciamma a voulu y parler d’elle et de sa propre relation avec sa muse Adèle Haenel. Que les deux continuent à s’inspirer de cette manière, on en redemande !

Shaun le Mouton Le Film : La Ferme Contre-Attaque
X


Film britannique de Will Becher, Richard Phelan
Durée : 1h20
Film en avant-première


Synopsis :
Objectif Laine !
Shaun Le Mouton revient dans une aventure intergalactique. Un vaisseau spatial s’est écrasé près de la ferme de Shaun. A son bord, une adorable et malicieuse petite créature, prénommée LU-LA.
Avec ses pouvoirs surnaturels, son goût pour l'aventure, et ses rots venus d'un autre monde, elle est immédiatement adoptée par le troupeau. Mais lorsqu’une sombre organisation gouvernementale se lance à sa poursuite, bien décidée à capturer la petite alien, la ferme contre-attaque ! Shaun et le troupeau vont tout faire pour aider LU-LA à rentrer chez elle.
Accrochez vos ceintures et préparez-vous pour une épopée…à se tondre de rire !


La petite fabrique du monde
X


programme de courts de Cristina Lastrego, Francesco Testa
Durée : 45mn


Synopsis :
Faire surgir du sable ou de la neige de drôles de bonhommes, construire avec des objets glanés ici ou là le palais de ses rêves, dessiner la vie, suivre une drôle de coccinelle dans un grand voyage, admirer dans une féérie de couleurs la naissance de l’univers et de l’Homme. La matière s’anime comme lorsque l’enfant joue et invente son monde.

Un programme de six court métrages venant des quatre coins du monde dédié à l’imaginaire et à l’émotion des tout petits spectateurs.



Critiques :
Plaisant tour du monde en six courts métrages, venus d'Italie ou de Russie, et bricolés avec des techniques variées (tissu découpé, dessin rudimentaire).

La Fameuse invasion des ours en Sicile
X


Film d'animation de Lorenzo Mattotti avec Jean-Claude Carrière, Leïla Bekhti, Thomas Bidegain
Durée : 1h 22


Synopsis :
Tout commence le jour où Tonio, le fils du roi des ours, est enlevé par des chasseurs dans les montagnes de Sicile… Profitant de la rigueur d’un hiver qui menace son peuple de famine, le roi décide alors d’envahir la plaine où habitent les hommes. Avec l’aide de son armée et d’un magicien, il réussit à vaincre et finit par retrouver Tonio. Mais il comprend vite que le peuple des ours n’est pas fait pour vivre au pays des hommes...


Critiques :
Le premier long-métrage d’animation du célèbre illustrateur italien Lorenzo Mattotti, merveilleuse adaptation de l’œuvre de Dino Buzzati, a enchanté la section Un certain regard au Festival de Cannes.
Le film, mélange d’aventures et d’hommage à la comedia dell’arte, raconte l’enlèvement du jeune ours Tonio par des chasseurs, et la quête de son père, Léonce, dévasté par le chagrin, pour le retrouver dans la plaine, au plus près des hommes.

J'ai perdu mon corps
X


Film d'animation de Jérémy Clapin d'après le roman Happy Hand de Guillaume Laurant - Durée : 1h21
Cristal du long métrage et Prix du public Festival d'Annecy
le mardi 3 décembre séance en présence de Guillaume Laurant


Synopsis :
A Paris, Naoufel tombe amoureux de Gabrielle. Un peu plus loin dans la ville, une main coupée s’échappe d’un labo, bien décidée à retrouver son corps. S’engage alors une cavale vertigineuse à travers la ville, semée d’embûches et des souvenirs de sa vie jusqu’au terrible accident. Naoufel, la main, Gabrielle, tous trois retrouveront, d’une façon poétique et inattendue, le fil de leur histoire...


Critiques :
Cadrages savants et poursuites frénétiques au ras du sol dans les rues de Paris alternent avec des moments de pur onirisme ou d’une grande douceur, sur la solitude et le passage à la maturité. Une fois de plus, on oublie la technique pour saluer la naissance d’un cinéaste de talent.
Positif

Un thriller animé virtuose et saisissant, plein de drôlerie et de poésie.
Télérama

Une histoire incroyable, extraordinaire, fantastique, comme on rêverait que le cinéma d’animation en fasse souvent : avec une infinie tendresse et délicatesse, avec une immense conséquence et intelligence.
Dernières Nouvelles d'Alsace

D'une richesse et d'une intensité émotionnelle rares, "J'ai perdu mon corps" est une proposition d'animation techniquement accompli et tout simplement un des meilleurs films de l'année.
Ecran large

Quelle folie
X


Documentaire de Diego Governatori
Durée : 1h28


Synopsis :
Aurélien est charmant, mais il est tourmenté. Aurélien est volubile, mais il est solitaire. Aurélien se sent inadapté, mais il a tout compris. Aurélien est autiste. Filmé, il a délié sa parole, libérant un chant d’une intensité prodigieuse, un miroir tendu vers nous.


Critiques :
Entrer dans le film c'est tout de suite être pris dans la parole d'Aurélien, d'emblée spectaculaire et saisissante, par laquelle il essaye de formuler son angoisse et ses difficultés à être parmi les autres. Cette parole passionnante est un monde, et dans son effort à donner une forme à l'informe, c'est tout son corps qui semble entrer en tension, secoué, saccadé, toujours en mouvement, comme en cage, et qui vient rythmer et appuyer un monologue fascinant. Ses développements à la fois fous et limpides sont traversés par une nervosité, des grognements, des sursauts, dans une sorte de crise à la fois permise et contenue par la mise en scène de Diego Governatori. Très concentré sur son protagoniste, le film travaille lui aussi à construire une forme à partir du chaos, à rendre sensible et à organiser le tumulte dans un double geste d'accompagnement et d'affrontement.

Et c'est toute la beauté de Quelle Folie que de réussir à faire naître un regard doux et amical tout en faisant exister la confrontation et la violence. Ainsi accueillie, la parole d'Aurélien peut grandir, dépasser les empêchements, et se déployer dans un mouvement de la pensée quasi lyrique. La question de la folie devient alors secondaire, vite dépassée par la force du rythme, des enchaînements d'idées et des mouvements du corps.

Plus tard dans le film, lorsqu'il faut finalement sortir de la parole pour aller au contact des autres, au milieu des hommes qui paraissent eux-mêmes pris de folie, Diego Governatori prend le parti de son protagoniste et fait délirer sa mise en scène, non pas dans la redondance du personnage mais comme en parallèle, en soutien. Alors le film entre dans une démesure, un trop loin surprenant qui embrasse la colère et le débordement, et nous fait désirer l'explosion avant la possibilité d'un apaisement.

De Cendres et de Braises
X


Documentaire de Manon Ott, Gregory Cohen
Durée : 1h13
Mardi 10 décembre séance en présence de la réalisatrice Manon Ott


Synopsis :
Portrait poétique et politique d’une banlieue ouvrière en mutation, De Cendres et de Braises nous invite à écouter les paroles d'habitants des cités des Mureaux, près de l’usine Renault-Flins. Qu’elles soient douces, révoltées ou chantées, au pied des tours de la cité, à l’entrée de l’usine ou à côté d’un feu, celles-ci nous font traverser la nuit jusqu’à ce qu’un nouveau jour se lève.


Critiques :
En donnant la parole à une diversité d’habitants, Manon Ott montre une banlieue poétique, remarquablement esthétique et politique.
aVoir-aLire.com

[...] au beau milieu de cette poésie rassurante, académique dans deux sens du terme, beauté et université, "De cendres et de braises" arrache aux cités qu’il arpente de vraies étincelles, quelques éclats de voix bons à entendre, et plusieurs images pas si fantômes.
Libération


Dans ce conte urbain, les flammes crépitent et s'endorment,
les cendres recèlent les restes d'hier et les braises
chuchotent un possible changement.
Les Inrockuptibles

Sans surplomb ni angélisme, le regard se porte vers des individus que l'on aurait intérêt et plaisir à croiser.
Positif

Avec un noir & blanc très esthétique et porté par une bande originale aux influences free-jazz, De cendres et de braises dépasse le documentaire d’actualité pour offrir une vision plus poétique et politique
Première

"Personnages attachants (...), mutations sociales, cité qui s'efface avec sa somme d'espoirs, d'amour, de rêves...
On sent ici un gros coeur qui bat"
L'Obs

Un poème politique et poétique où couve le feu de la révolte
Télérama

Pour Sama (vo) (VO)
X


Documentaire syrien de Waad al-Kateab, Edward Watts
Durée : 1h35


Synopsis :
Waad al-Kateab est une jeune femme syrienne qui vit à Alep lorsque la guerre éclate en 2011. Sous les bombardements, la vie continue. Elle filme au quotidien les pertes, les espoirs et la solidarité du peuple d’Alep. Waad et son mari médecin sont déchirés entre partir et protéger leur fille Sama ou résister pour la liberté de leur pays.


Critiques :
Terrifiant et bouleversant d’humanité.
La Croix


C'est un film rare, cru et bouleversant.
Le Parisien


Héroïne, témoin, auteure, cameraman et coréalisatrice avec le Britannique Edward Watts de "Pour Sama", la jeune Syrienne livre un récit intime de ces mois trop vite et injustement oubliés d’un basculement politique et humain du conflit syrien.
Libération


Hors Normes
X


De Eric Toledano, Olivier Nakache avec Vincent Cassel, Reda Kateb, Hélène Vincent...
Durée : 1h55


Synopsis :
Bruno et Malik vivent depuis 20 ans dans un monde à part, celui des enfants et adolescents autistes. Au sein de leurs deux associations respectives, ils forment des jeunes issus des quartiers difficiles pour encadrer ces cas qualifiés "d'hyper complexes". Une alliance hors du commun pour des personnalités hors normes.


J'accuse
X


De Roman Polanski avec Jean Dujardin, Louis Garrel, Emmanuelle Seigner.
Durée: 2h12


Synopsis :
Pendant les 12 années qu’elle dura, l’Affaire Dreyfus déchira la France, provoquant un véritable séisme dans le monde entier.
Dans cet immense scandale, le plus grand sans doute de la fin du XIXème siècle, se mêlent erreur judiciaire, déni de justice et antisémitisme. L’affaire est racontée du point de vue du Colonel Picquart qui, une fois nommé à la tête du contre-espionnage, va découvrir que les preuves contre le Capitaine Alfred Dreyfus avaient été fabriquées.
A partir de cet instant et au péril de sa carrière puis de sa vie, il n’aura de cesse d’identifier les vrais coupables et de réhabiliter Alfred Dreyfus.


Gloria Mundi
X


Film français de Robert Guédiguian avec Gérard Meylan, Anaïs Demoustier, Robinson Stévenin.
Durée: 1h46
meilleure interprétation féminine pour Ariane Ascaride Mostra de Venise


Synopsis :
Daniel sort de prison où il était incarcéré depuis de longues années et retourne à Marseille. Sylvie, son ex-femme, l’a prévenu qu’il était grand-père : leur fille Mathilda vient de donner naissance à une petite Gloria.
Le temps a passé, chacun a fait ou refait sa vie…
En venant à la rencontre du bébé, Daniel découvre une famille recomposée qui lutte par tous les moyens pour rester debout. Quand un coup du sort fait voler en éclat ce fragile équilibre, Daniel, qui n’a plus rien à perdre, va tout tenter pour les aider.


Critiques :
Gloria Mundi rend compte d’une dégénérescence sociale, à savoir la disparition de la solidarité et de l’entraide. La guerre économique est telle que les gens modestes, les précaires sont prêts à tout, c’est-à-dire à s’entredéchirer, pour survivre. Le film choral tend vers la tragédie, pressentie, inexorable. Certains ressorts dramatiques du scénario sont un peu forcés, mais la démonstration est aussi implacable qu’émouvante. On aime beaucoup le personnage de Daniel, repris de justice, bloc de solitude, rêveur et mélancolique, qui écrit de temps à autre des haïkus. Chez lui et les deux autres formant le noyau dur historique (Ascaride et Darroussin), quelque chose de la vieillesse, du sacrifice et de la résignation transparaît, faisant passer le trio au second plan par rapport à la jeune garde de la troupe. Divisée, cette jeunesse est multiple : arriviste, cynique, speed, parfois compatissante, mais surtout inconstante, fragilisée par les circonstances, les intérêts qui s’offrent. Fini, le combat collectif, finie, même, la fidélité du couple, ne restent plus que des individus sous pression, qui se font du mal et se trahissent pour satisfaire des pulsions.
Télérama


Maléfique, le pouvoir du mal
X


Film américain de Joachim Rønning avec Angelina Jolie, Elle Fanning, Harris Dickinson
Durée : 1h59


Synopsis :
Plusieurs années après avoir découvert pourquoi la plus célèbre méchante Disney avait un cœur si dur et ce qui l’avait conduit à jeter un terrible sort à la princesse Aurore, « Maléfique : Le Pouvoir du Mal » continue d’explorer les relations complexes entre la sorcière et la future reine, alors qu’elles nouent d’autres alliances et affrontent de nouveaux adversaires dans leur combat pour protéger leurs terres et les créatures magiques qui les peuplent.


Critiques :
ce film de fantasy épique, visuellement abouti, offre de magnifiques séquences d’action qui rappellent celles de la série phénomène "Game of Thrones".

La Belle époque
X


Film français de De Nicolas Bedos avec Daniel Auteuil, Guillaume Canet, Doria Tillier
Durée: 1h55


Synopsis :
Victor, un sexagénaire désabusé, voit sa vie bouleversée le jour où Antoine, un brillant entrepreneur, lui propose une attraction d’un genre nouveau : mélangeant artifices théâtraux et reconstitution historique, cette entreprise propose à ses clients de replonger dans l’époque de leur choix. Victor choisit alors de revivre la semaine la plus marquante de sa vie : celle où, 40 ans plus tôt, il rencontra le grand amour...


Critiques :
Le scénario lui, est bluffant. D'une maîtrise rare dans le cinéma français actuel, à laquelle s'ajoutent une inventivité et une intelligence savoureuses.
L'express

Le récit filmique oscille constamment entre le décapant et le touchant, entre le cynisme et le mélodrame, avec une aisance rehaussée par l’alacrité d’une mise en scène riche en seconds et troisièmes rôles, tous impeccables, avec Pierre Arditi en guest star.
Positif

Les Misérables
X


Film français de Ladj Ly avec Damien Bonnard, Alexis Manenti, Djebril Didier Zonga
Durée: 1h42
Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs


Synopsis :
Stéphane, tout juste arrivé de Cherbourg, intègre la Brigade Anti-Criminalité de Montfermeil, dans le 93. Il va faire la rencontre de ses nouveaux coéquipiers, Chris et Gwada, deux "Bacqueux" d’expérience. Il découvre rapidement les tensions entre les différents groupes du quartier. Alors qu’ils se trouvent débordés lors d’une interpellation, un drone filme leurs moindres faits et gestes...



Critiques :
Avec cet uppercut, Grand prix du jury au festival de Cannes, Ladj Ly signe une œuvre sidérante, impressionnante de maîtrise et de puissance narrative.
La Croix

Loin des fantasmes, des spéculations ou des diabolisations médiatiques, le regard de Ladj Ly a la force du constat brut, sans filtre, d’une situation désespérée et, pire encore, figée.
Positif

Un film choc et sans concession qui met dos à dos une police dépassée et pétrie de contradiction, et la cité de Montfermeil en Seine-Saint-Denis, fracturée et en manque de repères.
aVoir-aLire.com

Star Wars: L'Ascension de Skywalker (vf) (VF)
X


Film américain de J.J. Abrams avec Daisy Ridley, Adam Driver, Oscar Isaac

Synopsis :
La conclusion de la saga Skywalker. De nouvelles légendes vont naître dans cette bataille épique pour la liberté.


Pat et Mat en hiver
X


A partir de 3 ans

Synopsis :
Programme de courts métrages dont les héros sont Pat et Mat.


Une surprise pour Noël
X


De Chel White
A partir de 3 ans


Synopsis :
Les préparatifs de Noël battent leur plein à Sapinville. Andrew rêve d’adopter un petit husky tandis que Sofia aimerait être près de ses amis pour célébrer les fêtes de fin d’année. Mais de nombreuses aventures et bien des surprises attendent les deux enfants avant que leurs rêves ne se réalisent… Deux contes d’hiver sur lesquels souffle l’esprit de Noë


Petit à petit
X


De Uzi Geffenblad, Lotta Geffenblad avec Daniel Huet, Marjolaine Poulain, Philippe Valmont


Synopsis :
Trois histoires qui font grandir... : Les Pierres d'Aston et Les Abricots d'Uzi et Lotta Geffenblad, Lola s'est perdue ! de Gun Jacobson et Lotta Geffenblad.


Critiques :
Cinéma sur mesure. Les quatres courts compilés et emballés en moins d'une heure dans Petit à Petit pourraient bien constituer une première séance idéale.

Adults in the Room
X


Film grec de Costa-Gavras avec Christos Loulis, Alexandros Bourdoumis, Ulrich Tukur
Durée : 2h04


Synopsis :
Après 7 années de crise le pays est au bord du gouffre. Des élections, un souffle nouveau et deux hommes qui vont incarner l’espoir de sauver leur pays de l’emprise qu’il subit. Nommé par Alexis, Yanis va mener un combat sans merci dans les coulisses occultes et entre les portes closes du pouvoir européen. Là où l’arbitraire de l’austérité imposée prime sur l’humanité et la compassion. Là où vont se mettre en place des moyens de pression pour diviser les deux hommes. Là où se joue la destinée de leur peuple. Une tragédie grecque des temps modernes.


Et puis nous danserons (vo) (VO)
X


Film georgien de Levan Akin avec Levan Gelbakhiani, Bachi Valishvili, Ana Javakishvili
Durée : 1h50


Synopsis :
Merab s’entraîne depuis son plus jeune âge dans le cadre de l’Ensemble National Géorgien avec sa partenaire de danse, Mary. Son monde est brusquement bouleversé lorsque le charismatique Irakli arrive et devient son plus fort rival et son plus grand désir.


Critiques :
Original, le film de Levan Akin évoque la danse géorgienne avec délicatesse.
Le Figaro

Si le scénario est très classique, la mise en scène des séquences de danse et d’amour emporte le morceau.
Bien documenté sur la danse traditionnelle du pays – très physique et spectaculaire –, le scénario est également riche en personnages secondaires, accrocheurs et révélateurs d’un milieu singulier où le nationalisme est vivace.
Les Fiches du Cinéma

Par la danse, habituel vecteur de liberté, s’exerce un système de contraintes ; par la danse s’exprimera l’affirmation de la singularité de Merad (le formidable acteur débutant Levan Gelbakhiani), tout à la fois humaine, artistique et sentimentale. La "vraie" danse en est différée, promesse d’un titre, pari sur l’avenir, mais ce premier long métrage constitue un bon échauffement, tout en légèreté, plein d’élans sincères et courageux.
Les Inrockuptibles

[...] un élégant film d’apprentissage sur des ados en pic d’hormones [...].
Libération

Tourné, pour ces raisons mêmes, dans des conditions difficiles par un fils de Géorgiens exilé en Suède, Et puis nous danserons brille d’abord par le récit, tout en exaltation juvénile, d’un premier amour. Puis bouleverse par l’évocation d’une impasse personnelle et politique, avec la révolte et la fuite à l’horizon. Une magnifique révélation.
Télérama

Un monde plus grand
X


Film français de Fabienne Berthaud avec Cécile de France, Narantsetseg Dash, Tserendarizav Dashnyam
Durée ; 1h40


Synopsis :
Partie en Mongolie chez des éleveurs de rennes pour enregistrer des chants traditionnels, Corine pensait pouvoir surmonter la mort de Paul, son grand amour. Mais sa rencontre avec la chamane Oyun bouleverse son voyage, elle lui annonce qu’elle a reçu un don rare et doit être formée aux traditions chamaniques.


Critiques :
La Mongolie est filmée avec une douceur respectueuse. Cécile de France, irrégulière, se montre émouvante dans le chagrin. Et l’échec de la quête obsessionnelle de l’héroïne relance tardivement la donne, ouvrant le film à une autre sagesse, peut-être plus facile à montrer au cinéma.
Télérama

Réalisatrice sensible de Pieds nus sur les limaces d’après son propre roman, Fabienne Berthaud met à l’écran pour la première fois l’univers d’autrui en s’inspirant du livre de Corine Sombrun. (...) Par des images oniriques et des distorsions de son dans une nature somptueuse, elle permet d’éprouver l’expérience de Corine.
La Croix

Le Mans 66 (vo) (VO)
X


Film américain de James Mangold avec Matt Damon, Christian Bale, Caitriona Balfe
Durée : 2h33


Synopsis :
Basé sur une histoire vraie, le film suit une équipe d'excentriques ingénieurs américains menés par le visionnaire Carroll Shelby et son pilote britannique Ken Miles, qui sont envoyés par Henry Ford II pour construire à partir de rien une nouvelle automobile qui doit détrôner la Ferrari à la compétition du Mans de 1966.


Critiques :
Quel film ! Au volant, le réalisateur James Mangold parvient à trouver l'équilibre parfait entre enjeux économiques de ce récit, histoire humaine entre Shelby et Miles, et scènes de courses grisantes et spectaculaires qui vont à 300 à l'heure.
Le Parisien

On peut détester regarder une course automobile et, pourtant, réclamer quelques tours de piste supplémentaires quand ils sont filmés par l'excellent James Mangold.
L'express

La qualité du récit et la maîtrise de la réalisation arrivent à susciter un certain suspense alors que l'issue est connue, en partie grâce à l"extraordinaire prestation de Christian Bale, prodigieux.
Positif


Chanson douce
X


Film français de Lucie Borleteau avec Karin Viard, Leïla Bekhti, Antoine Reinartz
Durée : 1h40


Synopsis :
Paul et Myriam ont deux enfants en bas âge. Ils engagent Louise, une nounou expérimentée, pour que Myriam puisse reprendre le travail. Louise se montre dévouée, consciencieuse, volontaire, au point que sa présence occupe une place centrale dans la famille. Mais très vite les réactions de Louise deviennent inquiétantes.


Critiques :
Angoissant, intelligent et incisif, "Chanson douce" de Lucie Borleteau est l’une des rares réussites françaises dans le registre du film de genre. En nounou dérangée, Karine Viard y est étincelante
Bande à part

Sherlock Junior + Malec L'insaississable
X


Film américain muet de Buster Keaton avec Buster Keaton, Joe Keaton, Kathryn McGaire
Durée 45 mn
Précédé de Malec L'insaississable de Buster Keaton et Malcolm St. Clair durée : 23 mn
Durée totale : 1h08


Synopsis :
Malec L'insaississable : Malec erre dans la ville à la recherche de vivres et de roublardises. Mais suite à un malentendu, il se retrouve confondu avec le célèbre bandit Dead Shot Dan. S’ensuit dès lors une course-poursuite dans la ville entre le jeune homme débrouillard et des policiers maladroits…

Sherlock Junior : un jour, tandis qu'il rend visite à la demoiselle de ses pensées pour lui offrir une bague, son rival dérobe la montre du père, la place chez un prêteur sur gages puis glisse le billet dans la poche du pauvre amoureux. Celui-ci se met à jouer les détectives amateurs. Confondu, il est chassé de la maison...


Critiques :
Bienvenue dans l’esprit génial de Buster Keaton. ! Si vous doutez encore que Keaton était un acteur-réalisateur de génie, venez voir ce film touchant, drôle, et à la réalisation extraordinaire.

Le Meilleur reste à venir
X


Film français de Matthieu Delaporte, Alexandre De La Patellière
avec Fabrice Luchini, Patrick Bruel, Zineb Triki
Durée: 1h57


Synopsis :
Suite à un énorme malentendu, deux amis d’enfance, chacun persuadé que l’autre n’a plus que quelques mois à vivre, décident de tout plaquer pour rattraper le temps perdu.


Joyeuse retraite !
X


Film français de Fabrice Bracq avec Thierry Lhermitte, Michèle Laroque, Nicole Ferroni
Durée : 1h37


Synopsis :
L’heure de la retraite est enfin arrivée pour Philippe et Marilou ! Ils s’apprêtent à réaliser leur rêve : partir vivre sous le soleil du Portugal. Au revoir le travail, au revoir la famille, au revoir les emmerdes ! Ils pensaient enfin être tranquilles… mais leur famille a d’autres projets pour eux !


Critiques :
Une comédie de moeurs bon enfant, agréablement saupoudrée de seconds rôles sympathiques.
Femme actuelle

La Reine des neiges 2
X


Film d'animation américain de Jennifer Lee, Chris Buck
Durée : 1h44


Synopsis :
Pourquoi Elsa est-elle née avec des pouvoirs magiques ? La jeune fille rêve de l’apprendre, mais la réponse met son royaume en danger. Avec l’aide d’Anna, Kristoff, Olaf et Sven, Elsa entreprend un voyage aussi périlleux qu’extraordinaire. Dans La Reine des neiges, Elsa craignait que ses pouvoirs ne menacent le monde. Dans La Reine des neiges 2, elle espère qu’ils seront assez puissants pour le sauver…


Critiques :
Entre intrigues sombres, séquences comiques et chansons enlevées, le film d’animation le plus attendu de l’année ne déçoit pas.
Le Parisien

Noura rêve (vo) (VO)
X


Film franco tunisien de Hinde Boujemaa avec Hend Sabri, Lotfi Abdelli, Hakim Boumsaoudi
Durée : 1h30


Synopsis :
5 jours, c’est le temps qu’il reste avant que le divorce entre Noura et Jamel, un détenu récidiviste, ne soit prononcé. Noura qui rêve de liberté pourra alors vivre pleinement avec son amant Lassad. Mais Jamel est relâché plus tôt que prévu, et la loi tunisienne punit sévèrement l’adultère : Noura va alors devoir jongler entre son travail, ses enfants, son mari, son amant, et défier la justice...


Critiques :
La cinéaste nous montre, en filigrane, le quotidien et les moeurs des petites gens de Tunis, d'une façon d'autant plus éloquente qu'elle ne verse jamais dans le film à thèse.
Positif

Subtil dans ses dosages malgré d’évidentes inflexions démonstratives (la cinéaste Hinde Boujemaa vise à dénoncer l’injustice de la loi sur l’adultère en Tunisie, infraction passible de cinq ans de prison), Noura rêve trouve d’habiles manières de signifier les assauts symboliques menés par les hommes dans l’intimité de sa lumineuse héroïne (Hend Sabri, star dans le monde arabe).
Libération

Chronique assez rude d'un sujet tabou en Tunisie, « Noura rêve », film souvent âpre et remuant, bénéficie, malgré quelques longueurs, d'un très beau scénario qui prend la défense des femmes plongées dans ce type de situation aberrante, et de l'interprétation d'une grande justesse de la comédienne Hend Sabri.
Le Parisien

Zébulon, le dragon
X


Film d'animation de Max Lang, Daniel Snaddon
Durée : 40 mn


Synopsis :
Zébulon est un jeune dragon aussi attachant que maladroit qui aspire à devenir le meilleur élève de son école. Pour y arriver, il devra montrer une grande ténacité et traverser beaucoup d'épreuves, comme réussir à capturer une princesse…


Critiques :
Les créateurs de Gruffalo et Monsieur Bout-de-Bois présentent le film d'animation pour enfants "Zébulon, le dragon".
Zébulon est une adaptation du livre de Julia Donadson et Axel Scheffer.
Le programme de 40 minutes suit un jeune dragon aussi attachant que maladroit qui aspire à devenir le meilleur élève de son école.

Un film drôle et touchant pour les petits comme pour les grands.

Docteur ?
X


Film français de Tristan Séguéla avec Michel Blanc, Hakim Jemili, Solène Rigot
Durée : 1h28


Synopsis :
C'est le soir de Noël. Les parisiens les plus chanceux se préparent à déballer leurs cadeaux en famille. D'autres regardent la télévision seuls chez eux. D'autres encore, comme Serge, travaillent. Serge est le seul SOS-Médecin de garde ce soir-là. Ses collègues se sont tous défilés. De toute façon il n'a plus son mot à dire car il a pris trop de libertés avec l'exercice de la médecine, et la radiation lui pend au nez. Les visites s'enchaînent et Serge essaye de suivre le rythme, de mauvaise grâce, quand tombe l'adresse de sa prochaine consultation. C'est celle de Rose, une relation de famille, qui l'appelle à l'aide. Il arrive sur les lieux en même temps qu'un livreur Uber Eats, Malek, lui aussi de service ce soir-là...


Notre Dame
X


Film français de Valérie Donzelli avec Valérie Donzelli, Pierre Deladonchamps, Thomas Scimeca
Durée :


Synopsis :
Maud Crayon, est née dans les Vosges mais vit à Paris.
Elle est architecte, mère de deux enfants, et remporte sur un énorme malentendu le grand concours lancé par la mairie de Paris pour réaménager le parvis de Notre-Dame…
Entre cette nouvelle responsabilité, un amour de jeunesse qui resurgit subitement et le père de ses enfants qu’elle n’arrive pas à quitter complètement, Maud Crayon va vivre une tempête.
Une tempête, qu’elle devra affronter pour s’affirmer et se libérer.


Star Wars: L'Ascension de Skywalker (vo) (VO)
X


Film américain de J.J. Abrams avec Daisy Ridley, Adam Driver, Oscar Isaac
Durée :


Synopsis :
La conclusion de la saga Skywalker. De nouvelles légendes vont naître dans cette bataille épique pour la liberté.


Myrtille et la lettre au Père Noël
X


Trois films d'animation de Dace Riduze, Edmunds Jansons
Durée 40 mn
A partir de 2/3 ans


Synopsis :
Tandis que l’hiver étend son manteau de neige sur le paysage, une souris, un biscuit et une petite fille vont vivre d’étonnantes aventures. En trois tours, l’amitié se révèle là où on ne l’attend pas, la curiosité ouvre les portes d’un monde plein de surprises, et la magie de Noël nous offrirait presque un voyage sur la Lune !


Critiques :
trois courts-métrages d'animation franco-lettons (...) qui émerveillera les plus jeunes par leur univers plein de tendresse et de magie. Leurs histoires d’animaux, de bonhomme en pain d’épice et de petite fille qui veut envoyer son frère sur la Lune, sont recommandables pour les tout-petits.

Le Voyage du Pèlerin
X


Bacurau (vo) (VO)
X


La Famille Addams
X


Film d'animation américain de Conrad Vernon, Greg Tiernan
Durée : 1h27


Synopsis :
La famille Addams, qui vivait jusque-là retranchée dans leur demeure, juchée en haut d’une colline brumeuse du New Jersey, se prépare à recevoir des membres éloignés encore plus étranges qu’eux à l’occasion de la Mazurka de Pugsley. Une cérémonie aux allures de rite de passage qui doit se dérouler devant la famille au complet et où le jeune garçon doit prouver qu’il est prêt à devenir un véritable mâle Addams. Mais ils ne savent pas que leur voisine du bas de la colline — la décoratrice d’intérieur et animatrice de télévision aux dents longues Margaux Needler — est en train de mettre sur pied un quartier préfabriqué, tout en couleurs pop et en perfection. Quand le brouillard se lève, révélant la demeure des Addams, la sombre bâtisse semble se dresser entre la jeune ambitieuse et son rêve de vendre toutes les maisons du quartier pour devenir la personnalité la plus plébiscitée que la télévision ait jamais créée.
Alors que Pugsley se bat pour essayer de mémoriser la chorégraphie de la fameuse Mazurka, Mercredi passe de son côté par une terrible crise d’adolescence. Elle se lie d’amitié avec Parker, la lle de Margaux, et tente de briser aussi bien les limites de son style de vie que celles de la patience de sa mère Morticia, avec des lubies poussant le mauvais goût jusqu’à vouloir intégrer une école publique, devenir PomPom girl et avoir l’audace de porter des barrettes licornes roses.


Brooklyn Affairs (vo) (VO)
X


Film américain de Edward Norton avec Edward Norton, Gugu Mbatha-Raw, Alec Baldwin
Durée : 2h25


Synopsis :
New York dans les années 1950. Lionel Essrog, détective privé souffrant du syndrome de Gilles de la Tourette, enquête sur le meurtre de son mentor et unique ami Frank Minna. Grâce aux rares indices en sa possession et à son esprit obsessionnel, il découvre des secrets dont la révélation pourrait avoir des conséquences sur la ville de New York… Des clubs de jazz de Harlem aux taudis de Brooklyn, jusqu'aux quartiers chics de Manhattan, Lionel devra affronter l'homme le plus redoutable de la ville pour sauver l'honneur de son ami disparu. Et peut-être aussi la femme qui lui assurera son salut…


Le voyage du prince
X


Film d'animation de Jean-François Laguionie, Xavier Picard
Durée : 1h16


Synopsis :
Un vieux Prince échoue sur un rivage inconnu. Blessé et perdu, il est retrouvé par le jeune Tom et recueilli par ses parents, deux chercheurs dissidents qui ont osé croire à l’existence d’autres peuples… Le Prince, guidé par son ami Tom, découvre avec enthousiasme et fascination cette société pourtant fi gée et sclérosée. Pendant ce temps, le couple de chercheurs rêve de convaincre l’Académie de la véracité de leur thèse auparavant rejetée…


Critiques :
Les décors, somptueux, ont été réalisés par Mélusine, société luxembourgeoise de renom, mais le reste du film a été conçu chez Blue Spirit, à Angoulême et à Montréal.

La musique a été confiée à Christophe Héral, qui avait déjà travaillé sur L’île de Black Mor (2004), autre film de Laguionie.

Le Château des singes
X


Film d'animation 1999 de Jean-François Laguionie
Durée : 1h20
A partir de 6/ ans


Synopsis :
Il y a bien longtemps le peuple des singes vivait paisiblement dans la savane lorsqu’un formidable cataclysme les sépara en deux tribus. Certains réussirent à échapper à l’inondation en grimpant aux arbres, d’autres se réfugièrent sur un rocher. Le temps a passé, avec des évolutions bien différentes pour les uns et pour les autres…

Notre histoire commence chez les Woonkos, ceux qui habitent la canopée et dont la seule peur est de tomber dans « le monde d’en bas » qu’ils croient peuplé de monstres maléfiques. Le Jeune Kom, notre héros refuse de croire ces balivernes et, par provocation et imprudence, le voici projeté dans ce fameux monde, celui des Laankos et dans l’univers du Château des Singes.

Miraculeusement sauvé par le ROI, il découvre avec l’aide de la petite servante GINA et du vieux MAÎTRE FLAVIUS, la civilisation et les coutumes des habitants du Château. Il a tôt fait, grâce à sa franchise et à sa bonne humeur, de devenir le bouffon du Roi. Mais les forces du mal rôdent et le Grand Chambellan, SÉRIGNOLE, acoquiné au simple d’esprit, GORINE, complote pour prendre le pouvoir en empoisonnant lentement la Princesse IDA.

Le jeune KOM devra faire face à de nombreuses péripéties pour arriver à déjouer les manœuvres des ennemis du royaume, sauver la Princesse et faire le lien entre les deux peuples…



Critiques :
Jean-François Laguionie fait un cinéma délicat qui parle au cœur (...). Il nous offre le plaisir d'une histoire simple mais jamais simpliste, dans de superbes décors mordorés
Télérama

Seules Les Bêtes
X


Film français de Dominik Moll avec Denis Ménochet, Laure Calamy, Damien Bonnard
Durée : 1h57


Synopsis :
Une femme disparaît. Le lendemain d’une tempête de neige, sa voiture est retrouvée sur une route qui monte vers le plateau où subsistent quelques fermes isolées. Alors que les gendarmes n'ont aucune piste, cinq personnes se savent liées à cette disparition. Chacune a son secret, mais personne ne se doute que cette histoire a commencé́ loin de cette montagne balayée par les vents d’hiver, sur un autre continent où le soleil brûle, et où la pauvreté́ n’empêche pas le désir de dicter sa loi.


Le Bateau phare (vo)
X


Film américain de Jerzy Skolimowski avec Klaus Maria Brandauer, Robert Duvall, Tom Bower
Durée : 1h29


Synopsis :
Le Capitaine Miller, récupère son fils adolescent, Alex, des mains de la police. De retour sur le Hatteras, un bateau-phare ancré au large des côtes de Virginie, l'équipage recueille trois hommes dérivant dans leur canot endommagé...


Critiques :
Robert Duvall face à Klaus-Maria Brandauer : affrontement royal de deux acteurs de génie devant la caméra virtuose de Skolimowski.
La croix

À cause de ce procédé littéraire, mais aussi de cet univers de marins saisis par le sentiment de l'absurde, on rapprochera "Le Bateau-phare" de l'oeuvre de Joseph Conrad. Ce n'est pas un mince compliment.
Télérama

À couteaux tirés (vo) (VO)
X


Film amércain de Rian Johnson avec Daniel Craig, Chris Evans, Ana de Armas
Durée : 2h05


Synopsis :
Célèbre auteur de polars, Harlan Thrombey est retrouvé mort dans sa somptueuse propriété, le soir de ses 85 ans. L’esprit affûté et la mine débonnaire, le détective Benoit Blanc est alors engagé par un commanditaire anonyme afin d’élucider l’affaire. Mais entre la famille d’Harlan qui s'entre-déchire et son personnel qui lui reste dévoué, Blanc plonge dans les méandres d’une enquête mouvementée, mêlant mensonges et fausses pistes, où les rebondissements s'enchaînent à un rythme effréné jusqu'à la toute dernière minute.


Critiques :
Rian Johnson s'amuse à déjouer quelques codes du whodunit avec "À couteaux tirés" et offre une enquête amusante et maline aux multiples rebondissements, même si l'ensemble est un peu trop didactique et ludique.
Ecran Large

Rescapé de l’expérience « Star Wars. Les Derniers Jedi », Rian Johnson, brillant scénariste et réalisateur, s’amuse comme un petit fou, et nous avec, dans ce whodunit malicieux à la distribution impeccable.
Le Nouvel Observateur

ven 06 décembre Pas de séance prévue du film séléctionné
sam 07 décembre Pas de séance prévue du film séléctionné
dim 08 décembre Pas de séance prévue du film séléctionné
lun 09 décembre 13h30
DP
J'accuse
La suite du programme sera disponible prochainement.
 
mentions légales
© Toile d'Essai

Ce site vous permet d'accèder à toutes les informations nécessaires pour connaître le tarif, les horaires du jour ainsi que la programmation ds jours suivants. Vous y trouverez également un plan d'accès sur la page INFOS PRATIQUES.