XX (VO)
X


x=>Séances à supprimer
X


X (VO)
X


Test film
X


L'Affaire Pasolini (vo) (VO)
X


Film franco-italien de David Grieco avec Massimo Ranieri, Libero De Rienzo, Matteo Taranto
Durée : 1h40


Synopsis :
Pendant l’été 1975, Pier Paolo Pasolini termine le montage de son dernier film, « Salò ou les 120 journées de Sodome ». Son œuvre suscite de fortes polémiques et provoque des débats par la radicalité des idées qu’il y exprime. Au mois d’août, le négatif original du film est dérobé et une rançon importante est exigée. Prêt à tout pour récupérer son film, Pasolini va se laisser enfermer dans une terrible machination qui le conduira à sa perte.


Critiques :
Sombre, mais touchant, le film ne cherche pas à mettre en valeur sa radicalité. Au contraire, il nous montre un personnage déterminé dans son travail et ses idées, mais conscient de sa fragilité.
L'Humanité

Captivant.
Ouest France


Une errance hypnotique, entre fiction et réalité, tragédie et complot.
Télérama


Par moments, c'est un peu trop scolaire et les reconstitutions appliquées donnent à l'ensemble un aspect figé. Mais il bénéficie d'un atout de taille, en la personne de Massimo Ranieri, qui campe un Pasolini bouleversant et plus vrai que nature.
L'Express


Jeux d'images (petite forme)
X


Programme constitué de 7 films de Norman McLaren
7 films : Opening Speech, Hen Hop, Caprice en couleurs, Canon, La Merle, Blinkity Blank, Il était une chaise
Durée : 47 mn


Synopsis :
Programme constitué de
Opening Speech
À l’occasion du Festival international du film de Montréal, le cinéaste Norman McLaren tente de prononcer un discours de bienvenue, mais un micro récalcitrant l’en empêche.

Hen Hop
Une poule danse et se transforme au rythme d’une musique folklorique canadienne.

Caprice en couleurs
Trois variations cinétiques abstraites associées à une construction musicale jazz en trois mouvements.

Canon
Trois illustrations des principes de la forme musicale du canon: la première réalisée en animant des blocs de bois sur un damier, la seconde en animant des éléments découpés et la troisième en filmant séparément des acteurs pour ensuite les placer dans une même image à l’aide d’une tireuse optique.

Le Merle
Fantaisie visuelle illustrant une chanson traditionnelle québécoise racontant l’histoire absurde d’un merle qui perd une à une les différentes parties de son corps.

Blinkity Blank
Provoquant un étrange feu d’artifice, des formes lumineuses se livrent un combat amical évocant à la fois le jeu et le rituel amoureux des oiseaux.

Il était une chaise
Un jeune homme, qui voudrait bien s’asseoir pour lire un peu, est confronté à une chaise rébarbative. Ce n’est qu’après avoir établi avec elle une relation égalitaire et respectueuse qu’il parvient à ses fins.


Critiques :
Dans le domaine du cinéma d’animation, Norman McLaren est un peu comme un maître ninja pour les animateurs. Il est pour beaucoup une inspiration sans limite. Et pour cause ! Norman McLaren est l’un des premiers à avoir considéré le cinéma d’animation comme un champ d’expérimentation et une création artisanale, dont les formes sont modifiables à souhait. Il touche à toutes les techniques d’animation, des plus traditionnelles (telles que l’image par image dessinée ou le papier découpé), aux moins utilisées (la pixilation, la peinture ou le grattage sur pellicule). Tel un artisan, il touche à tout, il expérimente divers outils pour animer des images, mais aussi des sons, qu’il crée parfois directement sur la pellicule.
La variété de ces techniques est ici illustrée dans cette sélection de courts métrages, qui donne à voir des esthétiques variées, et très intéressantes à mettre en relation, à comparer, ou tout simplement à admirer.

E.T. l'extra-terrestre
X


Film américain 1982 de De Steven Spielberg avec Henry Thomas, Drew Barrymore, Dee Wallace
Durée : 2h00


Synopsis :
Une soucoupe volante atterrit en pleine nuit près de Los Angeles. Quelques extraterrestres, envoyés sur Terre en mission d'exploration botanique, sortent de l'engin, mais un des leurs s'aventure au-delà de la clairière où se trouve la navette. Celui-ci se dirige alors vers la ville. C'est sa première découverte de la civilisation humaine. Bientôt traquée par des militaires et abandonnée par les siens, cette petite créature apeurée se nommant E.T. se réfugie dans une résidence de banlieue.

Elliot, un garçon de dix ans, le découvre et lui construit un abri dans son armoire. Rapprochés par un échange télépathique, les deux êtres ne tardent pas à devenir amis. Aidé par sa soeur Gertie et son frère aîné Michael, Elliot va alors tenter de garder la présence d'E.T. secrète.


Critiques :
E.T. est un film enchanteur, mais c'est dans ses moments de désenchentement (…) qu'il devient un grand film sur l'enfance

Douleur et gloire (vf)
X


Les Misérables
X


Film français de Ladj Ly avec Damien Bonnard, Alexis Manenti, Djebril Didier Zonga
Durée: 1h42
Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs


Synopsis :
Stéphane, tout juste arrivé de Cherbourg, intègre la Brigade Anti-Criminalité de Montfermeil, dans le 93. Il va faire la rencontre de ses nouveaux coéquipiers, Chris et Gwada, deux "Bacqueux" d’expérience. Il découvre rapidement les tensions entre les différents groupes du quartier. Alors qu’ils se trouvent débordés lors d’une interpellation, un drone filme leurs moindres faits et gestes...



Critiques :
Avec cet uppercut, Grand prix du jury au festival de Cannes, Ladj Ly signe une œuvre sidérante, impressionnante de maîtrise et de puissance narrative.
La Croix

Loin des fantasmes, des spéculations ou des diabolisations médiatiques, le regard de Ladj Ly a la force du constat brut, sans filtre, d’une situation désespérée et, pire encore, figée.
Positif

Un film choc et sans concession qui met dos à dos une police dépassée et pétrie de contradiction, et la cité de Montfermeil en Seine-Saint-Denis, fracturée et en manque de repères.
aVoir-aLire.com

Parasite (vo)
X


Film sud coréen de Bong Joon-Ho avec Song Kang-Ho, Sun-kyun Lee, So-Dam Park
Durée : 2h12
Palme d'or Festival de Cannes 2019


Synopsis :
Toute la famille de Ki-taek est au chômage. Elle s’intéresse particulièrement au train de vie de la richissime famille Park. Mais un incident se produit et les 2 familles se retrouvent mêlées, sans le savoir, à une bien étrange histoire…


Critiques :
C’est un grand film d’auteur audacieux, au propos politique virulent sur la lutte des classes en Corée du Sud et à la mise en scène virtuose, tant dans l’utilisation symbolique des décors que dans la direction d’acteurs. C’est aussi un grand film (potentiellement) populaire, qui fait passer le spectateur par toutes les émotions du cinéma, du rire aux larmes en passant par la peur. Comme les plus belles réussites de Henri-Georges Clouzot d’ailleurs, auquel Bong Joon-ho a rendu hommage (en même temps qu’à Claude Chabrol, dont il partage le regard acéré sur la bourgeoisie) en recevant sa Palme.
Télérama

X
X


It Must Be Heaven (vo) (VO)
X


De Elia Suleiman avec Elia Suleiman, Gael García Bernal, Tarik Kopty.
Durée: 1h42


Synopsis :
ES fuit la Palestine à la recherche d'une nouvelle terre d'accueil, avant de réaliser que son pays d'origine le suit toujours comme une ombre. La promesse d'une vie nouvelle se transforme vite en comédie de l'absurde. Aussi loin qu'il voyage, de Paris à New York, quelque chose lui rappelle sa patrie.
Un conte burlesque explorant l'identité, la nationalité et l'appartenance, dans lequel Elia Suleiman pose une question fondamentale : où peut-on se sentir " chez soi " ?


Critiques :
Une douceur bienveillante dans ce portait divinement satirique de la folie du monde actuel. Véritable délectation, cette fable burlesque rafraîchissante transforme la célèbre maxime « on finira par en rire » par « on en éclate de rire », et le rire durant la projection revient quand les situations du film réapparaissent dans notre quotidien. Elia Suleiman est un génie !

Cléo de 5 à 7
X


Film français 1962 de Agnès Varda avec Corinne Marchand, Antoine Bourseiller, Dominique Davray
Durée : 1h30


Synopsis :
Cléo, belle et chanteuse, attend les résultats d'une analyse médicale. De la superstition à la peur, de la rue de Rivoli au Café de Dôme, de la coquetterie à l'angoisse, de chez elle au Parc Montsouris, Cléo vit quatre-vingt-dix minutes particulières. Son amant, son musicien, une amie puis un soldat lui ouvrent les yeux sur le monde.


Critiques :
Un petit chef-d'oeuvre de fraîcheur et d'inventivité. A la fois l'un des films les plus délicieux et les plus essentiels produits par la Nouvelle Vague.
Les inrockuptibles

Les Enfants du temps
X


Film d'animaition de Makoto Shinkai
Durée : 1h52


Synopsis :
Jeune lycéen, Hodaka fuit son île pour rejoindre Tokyo. Sans argent ni emploi, il tente de survivre dans la jungle urbaine et trouve un poste dans une revue dédiée au paranormal. Un phénomène météorologique extrême touche alors le Japon, exposé à de constantes pluies. Hodaka est dépêché pour enquêter sur l'existence de prêtresses du temps. Peu convaincu par cette légende, il change soudainement d'avis lorsqu'il croise la jeune Hina...


Critiques :
Venez à la découverte de l'histoire de deux adolescents, Hodaka et Hina, qui devront justement faire face aux caprices du ciel dans une Tokyo submergée par la pluie : Les enfants du temps, dernier film de Makoto Shinkai, dans les salles le 8 janvier et déjà un succès mondial foudroyant, nous fait réfléchir aux enjeux climatiques dont nous avons enfin dû prendre conscience et à la capacité des jeunes de transformer le monde.

Histoire d'un regard
X


Documentaire de Mariana Otéro
Durée : 1h 33
Le samedi 8 février à 18h vernissage à la Galerie Plein Jour d'une exposition de photos de Gilles Caron en présence de Mariane Caron, Marjolaine Caron Bachelot, Louis Bachelot de la fondation Gilles Caron et de la réalisatrice Mariana Otéro
A 20h45 séance en leur présence également


Synopsis :
Gilles Caron, alors qu’il est au sommet d’une carrière de photojournaliste fulgurante, disparaît brutalement au Cambodge en 1970. Il a tout juste 30 ans. En l’espace de 6 ans, il a été l’un des témoins majeurs de son époque, couvrant pour les plus grands magazines la guerre des Six Jours, mai 68, le conflit nord-irlandais ou encore la guerre du Vietnam. Lorsque la réalisatrice Mariana Otero découvre le travail de Gilles Caron, une photographie attire son attention qui fait écho avec sa propre histoire, la disparition d’un être cher qui ne laisse derrière lui que des images à déchiffrer. Elle se plonge alors dans les 100 000 clichés du photoreporter pour lui redonner une présence et raconter l’histoire de son regard si singulier.


Critiques :
C’est à la fascinante exploration d’une vie résumée à un regard que se livre ici la documentariste Mariana Otero, comme si la fameuse maxime « le style c’est l’homme » ne pouvait mieux s’adapter qu’au photographe Gilles Caron, dont
les planches-contacts de sa centaine de milliers de clichés symbolisent comme par métonymie la trop courte existence.
Il y a en effet une forme de vertige à voir numérotées chacune de ces pellicules que manipule et analyse la réalisatrice, en sachant que ce décompte est annonciateur
de la disparition du photoreporter, survenue sur une route du Cambodge, au bout du rouleau 19 599. Chaque ligne de photo est auscultée et déroulée par Mariana Otero comme un fil d’Ariane tendu dans le labyrinthe de la carrière de Gilles Caron pour tenter de retrouver l’âme cachée derrière ce regard énigmatique, celui d’un jeune homme s’exprimant peu en dehors de ses images,mais qui aura su capter en quelques années à peine un peu de la réalité du siècle, de Mai 68 aux révoltes des Touaregs en plein désert tchadien, des lignes
de front du Vietnam à celles de l’Irlande du Nord.

Jules et Jilm
X


Le prince oublié
X


Film français de Michel Hazanavicius avec Omar Sy, Bérénice Bejo, François Damiens
Durée : 1h41


Synopsis :
Sofia, 8 ans, vit seule avec son père. Tous les soirs, il lui invente une histoire pour l’endormir. Ses récits extraordinaires prennent vie dans un monde imaginaire où l’héroïne est toujours la princesse Sofia, et son père, le Prince courageux. Mais trois ans plus tard, quand Sofia rentre au collège, elle n’a plus besoin de ces histoires. Désarmé, son père va devoir accepter que sa fille grandisse et s’éloigne de lui. Dans leur Monde imaginaire, le Prince va alors devoir affronter la plus épique de toutes ses aventures pour conserver une place dans l’histoire.


Critiques :
Superbe comédie familiale, cet éloge de l’imaginaire est inspiré par la fin du rite qui réunit parent et enfant, le soir autour d’un livre. De cette mélancolie inévitable, le cinéaste, encore surprenant, tire un film fabuleux, enthousiasmant où rayonnent Bérénice Béjo, Omar Sy et François Damiens.
La Croix

Le Char et l'olivier, une autre histoire de la Palestine (vo) (VO)
X


Documentaire français de Roland Nurier
Durée : 1h41
Séance suivie d'une rencontre avec le réalisateur


Synopsis :
L'histoire de la Palestine, de son origine à aujourd'hui, loin de ce que les médias appellent le conflit israélo-palestinien. Experts internationaux, historiens, diplomates des Nations unies, juristes en Droit International mais aussi, témoignages de simples citoyens… Un éclairage primordial basé sur des éléments factuels incontestables, pour se débarrasser des clichés et idées reçues !


Critiques :
Un documentaire dense, politiquement très marqué, qui tente de rendre justice à une terre sacrifiée, la Palestine, sur l’autel des conflits géopolitiques et culturels, et de faire le procès à un sionisme aveugle. Intéressant, documenté et courageux, au regard des risques de clivage inhérents à un tel sujet.
aVoir-aLire.com

[...] le positionnement idéologique est clair, informé et pédagogique.
Positif


Un documentaire fascinant de précision.
Télérama

Le souci de prendre le contre-pied d’un discours répandu sur l’équilibre des responsabilités dans le conflit, ainsi que les images d’exactions israéliennes peuvent lui donner une allure militante que certains jugeront regrettable. Néanmoins, il rapporte des éléments clés pour la compréhension de cette région du monde.
La Croix


L'Odyssée de Choum
X


Film d'animation de Julien Bisaro
Durée : 38 mn
A partir de 3 ans


Synopsis :
Choum, la petite chouette vient juste d’éclore lorsque la tempête la pousse hors du nid. Faisant rouler le second oeuf de la nichée, la voilà qui s’élance contre vents et marées, bien décidée à trouver une maman...
Programme composé de :

- Le Nid de Sonja Rohleder
- L'Oiseau et la baleine de Carol Freeman
- L'Odyssée de Choum


Critiques :
Il va être difficile de trouver plus mignon que Choum. Ce bébé chouette, démarche gauche et regard curieux, plumes duveteuses et bouille ronde, donne illico envie d’adopter une portée de strigidés.
La Croix

Les nouvelles aventures de rita et machin
X


Film d'animation de Pon Kozutsumi, Jun Takagi
Durée : 46 mn


Synopsis :
Après Les Aventures de Rita & Machin, découvrez le nouveau programme de courts métrages qui suit les aventures de ce drôle de duo : une petite fille énergique et son chien farceur !


Le Voyage du Dr Dolittle
X


Film d'animation de Stephen Gaghan
Durée : 1h42


Synopsis :
Après la perte de sa femme sept ans plus tôt, l’excentrique Dr. John Dolittle, célèbre docteur et vétérinaire de l’Angleterre de la Reine Victoria s’isole derrière les murs de son manoir, avec pour seule compagnie sa ménagerie d’animaux exotiques.
Mais quand la jeune Reine tombe gravement malade, Dr. Dolittle, d’abord réticent, se voit forcé de lever les voiles vers une île mythique dans une épique aventure à la recherche d’un remède à la maladie. Alors qu’il rencontre d’anciens rivaux et découvre d’étranges créatures, ce périple va l’amener à retrouver son brillant esprit et son courage.
Au cours de sa quête, le docteur est rejoint par un jeune apprenti et une joyeuse troupe d’amis animaux, dont un gorille anxieux, un canard enthousiaste mais têtu, un duo chamailleur entre une autruche cynique et un joyeux ours polaire, et enfin un perroquet entêté, le plus fiable conseiller et confident de Dolittle.


Marche avec les loups
X


Documentaire de Jean-Michel Bertrand
Durée : 1h28


Synopsis :
Après avoir disparu pendant près de 80 ans et malgré les obstacles, les loups sont en train de retrouver leurs anciens territoires. Ce film raconte le grand mystère de la dispersion des loups : comment les jeunes loups quittent le territoire qui les a vus naître, et la façon dont ces aventuriers partent à la conquête de nouveaux territoires. Deux années durant, Jean-Michel Bertrand a mené une véritable enquête pour tenter de comprendre le fonctionnement complexe et erratique de ces jeunes loups, leurs rencontres avec leurs semblables et les opportunités de se mettre en couple. Dans le sillage des loups nomades, le film nous raconte comment ceux-ci doivent traverser des territoires hostiles déjà occupés par leurs semblables et dans lesquels ils ne sont pas les bienvenus, ou d’autres, plus nombreux, colonisés par les humains. Heureusement, subsistent des territoires sauvages connus seuls de ces aventuriers… Après La Vallée des Loups sorti en 2017 et qui a enregistré plus de 200.000 entrées, Marche avec Les Loups poursuit l’aventure de Jean-Michel Bertrand avec la nature.


Critiques :
Pas un documentaire animalier, mais un road movie entre les Alpes et le Jura, sur la piste d’un loup qui cherche à coloniser un nouveau territoire. Passionnant.
La Voix du Nord

Un Into the Wild à la française : passionnant.
Le Parisien

Porté par un discours d'une extrême pertinence, sans parti pris ni militantisme, le film est un merveilleux et sauvage voyage qui raconte une vraie histoire aux grands comme aux petits.
Le parisien

Entre réflexions personnelles et didactisme, entre intime et spectaculaire, le documentaire est une belle ode au loup, à la montagne et à la vie sauvage.
Les Fiches du Cinéma


Vif Argent
X


Film français de Stéphane Batut avec Thimotée Robart, Judith Chemla, Djolof Mbengue
Durée : 1h46


Synopsis :
Juste erre dans Paris à la recherche de personnes qu’il est seul à voir. Il recueille leur dernier souvenir avant de les faire passer dans l’autre monde. Un jour, une jeune femme, Agathe, le reconnaît. Elle est vivante, lui est un fantôme. Comment pourront-ils s’aimer, saisir cette deuxième chance ?


Critiques :
Avec ce premier film joliment incarné, Stéphane Batut retrouve l’atmosphère atypique du cinéma de Franju, son modèle revendiqué, et transfigure le quotidien le plus banal par le fantastique.
Dernières Nouvelles d'Alsace

Le Paris désincarné et les références à Jean Cocteau souhaités par le réalisateur insufflent une véritable âme à cette oeuvre minimaliste mais pleine de charme [...].


Plogoff, des pierres contre des fusils
X


Documentaire de Nicole Le Garrec avec Nicole Le Garrec
Durée : 1h 52


Synopsis :
Plogoff, février 1980. Toute une population refuse l’installation d’une centrale nucléaire à deux pas de la Pointe du Raz, en Bretagne. Six semaines de luttes quotidiennes menées par les femmes, les enfants, les pêcheurs, les paysans de cette terre finistérienne, désireux de conserver leur âme. Six semaines de drames et de joies, de violences et de tendresse: le témoignage d’une lutte devenue historique.


L'héritage des 500 000 (vo) (VO)
X


Fim japonais 1963 de Toshiro Mifune
Durée : 1h37


Synopsis :
Durant la Seconde Guerre mondiale, des milliers de pièces d’or ont été enterrées dans une île des Philippines par des soldats japonais. Parmi ces hommes, le commandant Matsuo, qui voit son passé ressurgir dix-huit ans plus tard lorsqu’un riche homme d’affaires, Mitsura Gunji, lui propose de partir à la recherche de ce trésor. Matsuo refuse dans un premier temps, mais Gunji le force à accepter. Matsuo retourne alors aux Philippines accompagné de quatre hommes recrutés par Gunji. Ils vont faire face à une aventure périlleuse alors que Matsuo va devoir affronter son passé.




Critiques :
Le deuxième cycle de la saison répertoire Cinéphare 2019/2020 s'intéressera à la représentation de la guerre 39/45 au cinéma au travers de quatre films qui abordent ce pan de l'histoire par des biais et des esthétiques très différentes. Ces quatre classiques circuleront dans 23 salles du réseau de janvier à fin avril 2020.

Pour tous les cinéphiles, le nom de Toshirô Mifune résonne comme celui du plus célèbre acteur du cinéma japonais, qui tourna pour les plus grands cinéastes avec comme point culminant de sa carrière sa prolifique collaboration avec Akira Kurosawa. Son travail de réalisateur est, lui, bien plus méconnu. Et pour cause, il est l’auteur d’un seul film, L’Héritage des 500 000, qui fut un succès public au Japon lors de sa sortie mais qui y demeure inédit depuis et est distribué pour la première fois en France en 2019. Mifune s’inspire d’un fait authentique, la disparition de l’essentiel des trésors de guerre japonais à l’issue de la Seconde Guerre mondiale et réalise une chasse au trésor qui n’est pas sans évoquer Le Trésor de la Sierra Madre de John Huston. Mais c'est surtout une œuvre profondément anti-militariste qui pleure les deux millions de morts japonais et tous ces soldats américains disparus dans les îles du Pacifique.

E.T l'extra terrestre (vo) (VO)
X


Lettre à Franco (vo) (VO)
X


Film espanol de Alejandro Amenábar avec Karra Elejalde, Eduard Fernández, Santi Prego
Durée :1H47


Synopsis :
Espagne, été 1936. Le célèbre écrivain Miguel de Unamuno décide de soutenir publiquement la rébellion militaire avec la conviction qu'elle va rétablir l’ordre. Pendant ce temps, fort de ses succès militaires, le général Francisco Franco prend les rênes de l’insurrection. Alors que les incarcérations d’opposants se multiplient, Miguel de Unamuno se rend compte que l’ascension de Franco au pouvoir est devenue inéluctable.


Critiques :
A travers ce drame historique, le metteur en scène ibérique signe un film bien plus d’actualité qu’on ne pourrait le croire de prime abord. Parce qu’aux contours du seul portrait d’un homme représentatif de la période trouble de l’histoire espagnole, Amenábar développe un commentaire pertinent qui regarde autant vers hier qu’il ne parle d’aujourd’hui ou met en garde pour demain. En creux, Lettre à Franco s’intéresse à la montée en puissance d’un mouvement ou d’une idéologie fasciste et surtout, à la manière dont sa formulation peut être appréhendée par les gens.

La Fille au bracelet
X


Film français de Stéphane Demoustier avec Melissa Guers, Roschdy Zem, Chiara Mastroianni
Durée 1h36


Synopsis :
Lise, 18 ans, vit dans un quartier résidentiel sans histoire et vient d'avoir son bac. Mais depuis deux ans, Lise porte un bracelet car elle est accusée d'avoir assassiné sa meilleure amie.


Critiques :
À une époque qui a vite fait de créer des monstres, le film souligne à travers un cas pratique finement ouvragé les vertus de la modestie et de la prudence – aussi peu rassurantes soient-elles.
Critikat.com

Stéphane Demoustier fait le portrait de la jeune fille en doute, portrait contemporain subtil, qui révèle une actrice débutante étonnante, Mélissa Guers.
Dernières Nouvelles d'Alsace
Elle

Un film tendu, maîtrisé de bout en bout.
La Croix

Visage impassible, fragilité profondément enfouie derrière son masque d’indifférence, Melissa Guers impressionne dans le rôle de Lise, face à laquelle Roschdy Zem et Chiara Mastroianni, parents brisés, prêtent leur grande sensibilité.
La Croix

Le réalisateur filme sans effets spectaculaires et laisse le spectateur se forger, difficilement, son intime conviction. Aussi tendu que les protagonistes.
La Voix du Nord

Stéphane Demoustier fait le portrait de la jeune fille en doute, portrait contemporain subtil, qui révèle une actrice débutante étonnante, Mélissa Guers.

Un thriller judiciaire joliment austère, qui sonde les âmes avec une grande pudeur et entretient, loin de tout effet, le suspense jusqu’au bout.
Le Point

Ce long métrage très réaliste réussit à maintenir la tension grâce à une mise en scène sans chichi et des acteurs très impliqués.
Les Fiches du Cinéma


Dark Waters (vo) (VO)
X


Film américain de Todd Haynes avec Mark Ruffalo, Anne Hathaway, Tim Robbins
Durée : 2h07


Synopsis :
Robert Bilott est un avocat spécialisé dans la défense des industries chimiques. Interpellé par un paysan, voisin de sa grand-mère, il va découvrir que la campagne idyllique de son enfance est empoisonnée par une usine du puissant groupe chimique DuPont, premier employeur de la région. Afin de faire éclater la vérité sur la pollution mortelle due aux rejets toxiques de l’usine, il va risquer sa carrière, sa famille, et même sa propre vie...


De Gaulle
X


Film français de Gabriel Le Bomin avec Lambert Wilson, Isabelle Carré, Olivier Gourmet
Durée : 1h48


Synopsis :
Mai 1940. La guerre s’intensifie, l’armée française s’effondre, les Allemands seront bientôt à Paris. La panique gagne le gouvernement qui envisage d’accepter la défaite. Un homme, Charles de Gaulle, fraîchement promu général, veut infléchir le cours de l’Histoire. Sa femme, Yvonne de Gaulle, est son premier soutien, mais très vite les évènements les séparent. Yvonne et ses enfants se lancent sur les routes de l’exode. Charles rejoint Londres. Il veut faire entendre une autre voix : celle de la Résistance.


Que l'amour
X


Documentaire Laetitia Miklès avec Abdel
Montage Emmanuel Pencalet
Durée : 1h


Synopsis :
Un jour, alors que rien de l’y destinait, Abdel tombe amoureux des chansons de Brel. Cette rencontre va changer sa vie. On découvre dans ce film l’histoire singulière de ce jeune homme, Algérien d’origine, de ses souvenirs du pays à son enfance parisienne, l’abandon de ses études pour intégrer une école formant aux métiers de l’animation et du spectacle avant de découvrir, sur une vidéo de l’INA « le grand Jacques ».

Abdel sera présent lors de la projection et nous interpréta quelques chansons. Sera présente également Emmanuelle Pencalet monteuse du film, la réalisatrice ayant été en résidence à Douarnenez.


Critiques :
Abdel Khelil, réputé pour son tour de chant de reprises de Jacques Brel, fait l’objet d’un documentaire réalisé par Laetitia Milklès
Abdel Khelil est connu au Pays basque pour son tour de chant hommage à Jacques Brel. Le spectacle « Abdel chante Brel » tourne avec succès depuis 2013 sur la scène locale et bien au-delà des frontières du Pays basque.
A tel point que le phénomène et la démarche du chanteur et homme de théâtre ont interpellé la documentariste paloise Laetitia Mikles, qui a décidé de lui consacrer une part de son travail.

« Abdel est un peu comme ces héros tourmentés des films de Scorsese. Qui endurent, rêvent, se perdent, chutent et se relèvent. -La pauvreté, l’argent, les trafics. Et puis, comme dans tous les films noirs, il y a ce moment magique où le héros rencontre l’amour. Souvent l’amour est une femme, elle est belle et vénéneuse. Pour Abdel, l’amour est une chanson. Une chanson belle et cruelle. Dans la vie d’Abdel, comme dans les films noirs, l’amour transfigure le héros. Le transforme. Le révèle à lui-même. Et c’est ça. Entendre Brel pour la première fois a été un choc pour lui. Après, il n’a plus été le même. »
Laetitia Miklès

L'Extraordinaire Voyage de Marona
X


Film d'animation roumain, français, belge de Anca Damian avec Shyrelle Mai Yvart, Maïra Schmitt, Lizzie Brocheré
Durée : 1h32


Synopsis :
Victime d’un accident, Marona, une petite chienne, se remémore les différents maîtres qu’elle a connus et aimés tout au long de sa vie. Par son empathie sans faille, sa vie devient une leçon d’amour.


Critiques :

Voir ce film, c'est comme visiter une exposition de peinture où l'on pourrait entrer dans chaque tableau pour y vivre des aventures. Il faut absolument amener quelqu'un à qui l'on a envie de faire plaisir.
Elle


Un divan à Tunis (vo) (VO)
X


Film français de Manele Labidi avec Golshifteh Farahani, Majd Mastoura, Aïcha Ben Miled
Durée : 1h28


Synopsis :
Après avoir exercé en France, Selma, 35 ans, ouvre son cabinet de psychanalyse dans une banlieue populaire de Tunis. Au lendemain de la Révolution, la demande s'avère importante dans ce pays « schizophrène ». Mais entre ceux qui prennent Freud et sa barbe pour un frère musulman et ceux qui confondent séances tarifées avec "prestations tarifées", les débuts du cabinet sont mouvementés… Alors que Selma commence enfin à trouver ses marques, elle découvre qu'il lui manque une autorisation indispensable pour continuer d'exercer…


Critiques :
Très jolie chronique d'une retour aux origines, « Un Divan à Tunis » multiplie les scènes émouvantes ou très drôles, mettant en prise cette jeune psy avec des personnages hauts en couleur ou les affres de la vie quotidienne en Tunisie.
Le Parisien

À travers les ressorts de la comédie, la réalisatrice franco-tunisienne de 36 ans livre une fresque sociale teintée de tendresse et d'humour pour mieux dépeindre un pays en pleine reconstruction sociale, politique, économique et administrative.
Le Point

Jojo Rabbit (vo) (VO)
X


Film américain De Taika Waititi avec Roman Griffin Davis, Thomasin McKenzie, Scarlett Johansson
Durée ; 1h48


Synopsis :
Jojo est un petit allemand solitaire. Sa vision du monde est mise à l’épreuve quand il découvre que sa mère cache une jeune fille juive dans leur grenier. Avec la seule aide de son ami aussi grotesque qu'imaginaire, Adolf Hitler, Jojo va devoir faire face à son nationalisme aveugle.


Critiques :
Une œuvre à part, servie par un casting impeccable, une réalisation qui ose l’anachronisme sans mépriser son sujet, une histoire intemporelle en forme de doigt d’honneur géant à la haine, au racisme et à la bêtise. Pour nous, ce n’est pas juste un bon moment : c’est un grand film.

Drôle et tendre, cette satire historique traite du contexte allemand à la fin de la Seconde Guerre mondiale à travers le récit initiatique d’un petit Aryen de 10 ans. En tournant en ridicule la barbarie nazie, Taika Waititi pourrait s’attirer les foudres de certains.
Les Fiches du Cinéma

Jojo Rabbit
X


Film américain De Taika Waititi avec Roman Griffin Davis, Thomasin McKenzie, Scarlett Johansson
Durée ; 1h48


Synopsis :
Jojo est un petit allemand solitaire. Sa vision du monde est mise à l’épreuve quand il découvre que sa mère cache une jeune fille juive dans leur grenier. Avec la seule aide de son ami aussi grotesque qu'imaginaire, Adolf Hitler, Jojo va devoir faire face à son nationalisme aveugle.


Critiques :
Une œuvre à part, servie par un casting impeccable, une réalisation qui ose l’anachronisme sans mépriser son sujet, une histoire intemporelle en forme de doigt d’honneur géant à la haine, au racisme et à la bêtise. Pour nous, ce n’est pas juste un bon moment : c’est un grand film.

Drôle et tendre, cette satire historique traite du contexte allemand à la fin de la Seconde Guerre mondiale à travers le récit initiatique d’un petit Aryen de 10 ans. En tournant en ridicule la barbarie nazie, Taika Waititi pourrait s’attirer les foudres de certains.
Les Fiches du Cinéma

Hors normes
X


Film français de Eric Toledano, Olivier Nakache avec Vincent Cassel, Reda Kateb, Hélène Vincent
Durée : 1h44


Synopsis :
Bruno et Malik vivent depuis 20 ans dans un monde à part, celui des enfants et adolescents autistes. Au sein de leurs deux associations respectives, ils forment des jeunes issus des quartiers difficiles pour encadrer ces cas qualifiés "d'hyper complexes". Une alliance hors du commun pour des personnalités hors normes.


Critiques :
Grâce au formidable sens des dialogues de Toledano et Nakache (...) le film n'est jamais plombant. Et si Reda Kateb est parfait, comme d'habitude, Vincent Cassel, dans un rôle empathique à contre-emploi, nous éblouit totalement.
Le Parisien

Outre la justesse de leur mise en scène (caméra épaule de circonstance), ces deux-là ont un talent hors du commun pour transformer des sujets de société en scénario béton et insuffler un humanisme communicatif et salutaire.
L'Express

Il faut un certain courage pour s’emparer d’un sujet aussi bienpensant que le partage, le don de soi. Et sous le jour de la fiction, sans craindre les scènes de divertissement, en flirtant presque avec le thriller [...]. Constamment sur le fil, les cinéastes déjouent tous les pièges.
Positif


La Belle époque
X


Fim français de Nicolas Bedos avec Daniel Auteuil, Guillaume Canet, Doria Tillier
Durée : 1h56


Synopsis :
Victor, un sexagénaire désabusé, voit sa vie bouleversée le jour où Antoine, un brillant entrepreneur, lui propose une attraction d’un genre nouveau : mélangeant artifices théâtraux et reconstitution historique, cette entreprise propose à ses clients de replonger dans l’époque de leur choix. Victor choisit alors de revivre la semaine la plus marquante de sa vie : celle où, 40 ans plus tôt, il rencontra le grand amour...


Critiques :
Le scénario lui, est bluffant. D'une maîtrise rare dans le cinéma français actuel, à laquelle s'ajoutent une inventivité et une intelligence savoureuses.
L'express

Le récit filmique oscille constamment entre le décapant et le touchant, entre le cynisme et le mélodrame, avec une aisance rehaussée par l’alacrité d’une mise en scène riche en seconds et troisièmes rôles, tous impeccables, avec Pierre Arditi en guest star.
Positif

Lola vers la mer
X


Film belge de Laurent Micheli avec Mya Bollaers, Benoît Magimel, Els Deceukelier
Durée : 1h30


Synopsis :
Alors que Lola, jeune fille transgenre de 18 ans, apprend qu’elle va enfin pouvoir se faire opérer , sa mère, qui devait la soutenir financièrement, décède. Afin de respecter ses dernières volontés, Lola et son père, qui ne se sont pas vus depuis deux ans et que tout oppose, sont obligés de se rendre jusqu’à la côte belge. En chemin, ils réaliseront que l’issue du voyage n’est peut-être pas celle à laquelle ils s’attendaient


Critiques :
Moins tumultueux et âpre que Girl, Lola vers la mer possède ses propres atouts : la simplicité du road movie, une excellente interprète, la débutante Mya Bollaers, et dans le rôle de son père, Benoît Magimel à la maturité épaisse et un peu blessée.
La Croix

Dans son premier film, le réalisateur belge Laurent Micheli aborde avec délicatesse les difficiles retrouvailles entre une jeune fille transgenre et un père, dans l’incapacité de faire le deuil du fils qu’il a eu.
Positif

L'Equipe de secours, en route pour l'aventure !
X


Film letton de Janis Cimermanis
Durée : 44 mn

A partir de 3 ans


Synopsis :
Pote, Sily et Bemby, les trois compères de la brigade de secours, sont toujours au service de la population. Quel que soit votre problème, ils ont une solution… souvent inattendue. Pour le meilleur, et surtout pour le pire, leurs services se déploient maintenant dans toute l’Europe !

Programme de 5 courts métrages :
- LA CORRIDA – 2012 / 7 minutes : Dans l’arène de la corrida, le torero se retrouve en mauvaise posture face au taureau, qui n’entend pas se laisser tourner en ridicule. Face à l’animal énervé, nos trois amis vont devoir se montrer pour le moins convaincants… ou plutôt séduisants.
- VASA – 2013 / 8 minutes : L’emblématique navire suédois est la proie des rongeurs dans le musée où il est exposé. Même le gros chat du gardien n’y peut rien, et l’intervention des secouristes lettons apparaît alors comme la seule solution. Il va falloir se jeter à l’eau.
- LES VACANCES À LONDRES – 2019 / 8 minutes : Pote, Sily et Bemby partent à la pêche. Mais rapidement les affaires reprennent et leur embarcation prend la direction de Londres : la fameuse horloge du Big Ben est en panne. La sophistication du mécanisme n'effraie pas nos dépanneurs, jamais à court d’idées.
- LA TOUR DE PISE – 2014 / 8 minutes : Le monde retient son souffle : le monument italien semble être sur le point de s’effondrer ! L’imagination sans limites (littéralement) de l’Équipe de secours va être mise à l’épreuve pour parvenir à stopper sa chute.
- LES MYSTÈRES DE PARIS – 2018 / 9 minutes : Dans la capitale française, à la nuit tombée, l’éclairage est capricieux. La loge du gardien de la Tour Eiffel, puis la tour elle-même sont plongés dans le noir ; pendant ce temps, au musée du Louvre un vieux touriste s’approche de la Joconde...



Le Cas Richard Jewell (vo) (VO)
X


Film américain de Clint Eastwood avec Paul Walter Hauser, Sam Rockwell, Kathy Bates
Durée : 2h09


Synopsis :
En 1996, Richard Jewell fait partie de l'équipe chargée de la sécurité des Jeux d'Atlanta. Il est l'un des premiers à alerter de la présence d'une bombe et à sauver des vies. Mais il se retrouve bientôt suspecté... de terrorisme, passant du statut de héros à celui d'homme le plus détesté des Etats-Unis. Il fut innocenté trois mois plus tard par le FBI mais sa réputation ne fut jamais complètement rétablie, sa santé étant endommagée par l'expérience.


Critiques :
Ce quarantième film de Clint Eastwood n’a pas le manichéisme que certains lui prêtent et illustre comme les précédents les mouvements contradictoires d’un cinéaste qui, derrière la simplicité de sa narration et la fluidité de sa mise en scène ne cesse d’explorer la complexité des sentiments humains.
Positif

Le cinéaste a réussi, avec l’acteur Paul Walter Hauser (...), à construire une figure très touchante, on ne peut plus humaine.
La critique complète est disponible sur le site Culturopoing.com

Brillamment mis en scène, "Le Cas Richard Jewell" rappelle combien Eastwood demeure un des derniers tenants d'un cinéma de l'épure, à l'éclatant classicisme. Dommage que son discours politique, envahissant et bancal, en amoindrisse nettement l'émotion.
Ecran Large

Le Cas Richard Jewell (vf) (VF)
X


Film américain de Clint Eastwood avec Paul Walter Hauser, Sam Rockwell, Kathy Bates
Durée : 2h09


Synopsis :
En 1996, Richard Jewell fait partie de l'équipe chargée de la sécurité des Jeux d'Atlanta. Il est l'un des premiers à alerter de la présence d'une bombe et à sauver des vies. Mais il se retrouve bientôt suspecté... de terrorisme, passant du statut de héros à celui d'homme le plus détesté des Etats-Unis. Il fut innocenté trois mois plus tard par le FBI mais sa réputation ne fut jamais complètement rétablie, sa santé étant endommagée par l'expérience.


Critiques :
Ce quarantième film de Clint Eastwood n’a pas le manichéisme que certains lui prêtent et illustre comme les précédents les mouvements contradictoires d’un cinéaste qui, derrière la simplicité de sa narration et la fluidité de sa mise en scène ne cesse d’explorer la complexité des sentiments humains.
Positif

Le cinéaste a réussi, avec l’acteur Paul Walter Hauser (...), à construire une figure très touchante, on ne peut plus humaine.
La critique complète est disponible sur le site Culturopoing.com

Brillamment mis en scène, "Le Cas Richard Jewell" rappelle combien Eastwood demeure un des derniers tenants d'un cinéma de l'épure, à l'éclatant classicisme. Dommage que son discours politique, envahissant et bancal, en amoindrisse nettement l'émotion.
Ecran Large

Judy (vo) (VO)
X


Film britannique de Rupert Goold avec Renée Zellweger, Jessie Buckley, Finn Wittrock
Durée : 1h 58
Oscar de la Meilleure actrice Renée Zellweger -
Meilleure actrice BAFTA Adwards


Synopsis :
Hiver 1968. La légendaire Judy Garland débarque à Londres pour se produire à guichets fermés au Talk of the Town. Cela fait trente ans déjà qu’elle est devenue une star planétaire grâce au Magicien d’Oz. Judy a débuté son travail d’artiste à l’âge de deux ans, cela fait maintenant plus de quatre décennies qu’elle chante pour gagner sa vie. Elle est épuisée. Alors qu’elle se prépare pour le spectacle, qu’elle se bat avec son agent, charme les musiciens et évoque ses souvenirs entre amis ; sa vivacité et sa générosité séduisent son entourage. Hantée par une enfance sacrifiée pour Hollywood, elle aspire à rentrer chez elle et à consacrer du temps à ses enfants. Aura-t-elle seulement la force d’aller de l’avant ?


Critiques :
Bien que le film coche poliment toutes les cases du genre, il renferme une bizarrerie fascinante : l’actrice Renée Zellweger.
Le Monde

Le film raconte la lente et bouleversante chute de celle qui fût l'inoubliable Dorothy du Magicien d'Oz, incarnée sans fausse note par Renée Zellweger, dans son rôle le plus intense. Jusqu'à nous laisser, comme Judy à la fin de sa vie, presque sans voix.
Marie Claire

La suite du programme sera disponible prochainement.
 
mentions légales
© Toile d'Essai

Ce site vous permet d'accèder à toutes les informations nécessaires pour connaître le tarif, les horaires du jour ainsi que la programmation ds jours suivants. Vous y trouverez également un plan d'accès sur la page INFOS PRATIQUES.